La saison du Théâtre de la Vignette, dans le campus faculté Paul-Valéry à Montpellier

La vignette sans étiquette

La saison du Théâtre de la Vignette, dans le campus faculté Paul-Valéry à Montpellier - Zibeline

Avec son nouveau statut de scène conventionnée depuis début 2016, le Théâtre de la Vignette entame une saison très dense, axée sur l’émergence de nouvelles esthétiques au cœur de l’art vivant.

Nicolas Dubourg, directeur de ce théâtre universitaire bâti dans l’enceinte du campus de la faculté Paul-Valéry à Montpellier, continue de défricher les scènes et les lieux de gestation, en quête d’expérimentations, de nouveauté. Le public était déjà fidèle à sa programmation souvent audacieuse, le ministère lui donne désormais son aval.

Le Suisse Thom Luz et un quatuor d’acteurs musiciens vont faire la pluie et le beau temps, transposant des expériences de physique météorologiques en notes, mots, jeux. On peut prédire que l’horizon sera plein de surprises dans cet Unusal weather phenomena project.

Hearing, texte iranien surtitré en français, nous plongera dans l’univers du soupçon qui sévit en Iran. Une voix masculine aurait peut-être été perçue dans l’intimité d’un dortoir féminin. Enquête, interrogatoires, méfiance généralisée. L’auteur Amir Reza Koohestani s’est inspiré d’un documentaire d’Abbas Kiarostami.

Sur une île se confronte au massacre perpétré par Anders Behring Breivik, qui, déguisé en policier, a assassiné des dizaines d’étudiants militants norvégiens venus se réunir sur l’île de Utøya en 2011. Camille de Toledo s’est emparée de ce drame pour écrire une pièce qui résonne terriblement avec notre brûlante actualité.

La Cie Du Zieu continue son cycle de création en série, avec La Beauté du geste, premier opus d’un triptyque à venir. Questionnement sur le rapport entre action théâtrale et action politique, la scénographie mettra le spectateur au centre de la scène, le propulsant dans un texte qui s’écrit en prise directe avec la matière même de la rencontre entre comédiens et public.

Le théâtre accueille aussi deux pièces chiliennes Yo Maté a Pinochet et Acceso, dans le cadre des Rendez-vous de la recherche organisés par l’université Paul-Valéry Montpellier 3 proposant un colloque sur les « Nouvelles scènes d’Amérique du Sud ».

ANNA ZISMAN
Octobre 2016

Théâtre de la Vignette, Montpellier
04 67 14 55 98 theatre.univ-montp3.fr

Photo : Hearing – Amir Reza Koohestani © Christophe Raynaud de Lage – Festival d’Avignon