Cannes et l’Estaque

 - Zibeline

Le 9 mai à la Maison de la Région, Michèle Tregan, Conseillère régionale représentant Patrick Mennucci, convoqué à Paris, a présenté l’action de la Région au 65e Festival de Cannes, après avoir rappelé les axes de sa politique, en particulier le fonds de soutien à la production cinématographique d’un budget annuel de 3 millions d’euros pour des projets tournés pour 50% dans la région. Sur les 8 longs métrages soutenus cette année, 2 sont en compétition à Cannes : De rouille et d’os de Jacques Audiard et Renoir de Gilles Bourdos (Un certain Regard).

De nombreux partenaires étaient présents, en particulier l’association Cinémas du Sud, chargée du dispositif «Lycéens au cinéma» qui, pour la 12e année, permet à des classes d’assister au festival de Cannes : 505 lycéens et apprentis issus d’une vingtaine de lycées, cette année. Le stand mis en place par la Région dans l’espace International La Pantiero leur permettra aussi de s’informer sur la politique régionale en matière de cinéma et d’audiovisuel, d’échanger ou de faire simplement une pause…

Présent aussi William Benedetto de l’Alhambra Cinémarseille qui, depuis 2005, reprend une partie des films de la Quinzaine des réalisateurs, section sans compétition, organisée par la Société des Réalisateurs de Films, qui permet d’aider les cinéastes et de favoriser la découverte de leurs films.

Cette année, le public marseillais pourra ainsi voir 13 films sur les 19 de la 44e édition, que le nouveau Délégué général, Edouard Waintrop, viendra présenter à la soirée d’ouverture, le 29 mai avant la projection de la comédie, nouveau film de Bruno Podalydès, Adieu Berthe, l’enterrement de Mémé. Trois autres films français, Le Repenti de Merzak Allouache qui sera présent le 30 à 20h 30, Camille redouble de Noémie Lvovsky ; Rengaine, le premier film de Rachid Djaïdani autour des tabous sur les mariages entre noirs et arabes.

La sélection permet aussi de voyager. En Amérique du sud : en Colombie, avec le premier film de William Vega, La Sirga ; dans l’Argentine des années 80 avec Une Enfance clandestine de Benjamín Ávila et dans le Chili de Pinochet avec No de Pablo Larraín. En Asie aussi, avec une adaptation chinoise par Jin-ho Hur des Liaisons dangereuses de Laclos, avec la superbe Ziyi Zhang. L’écrivain, réalisateur, producteur Anurag Kashyap nous emmènera en Inde, à Wasseypur où s’opposent trois générations de gangsters dans un film de genre de 5 heures, Gangs of Wasseypur. Le premier long de Massoud Bakhshi, Une famille respectable, nous replongera dans la guerre Iran-Irak. Michel Gondry nous fera voyager en bus avec des lycéens du Bronx dans The We and the I et Ben Wheatley en caravane sur les routes anglaises dans Touristes.

Les enfants (et les grands, avec nostalgie !) découvriront l’adaptation des albums de Gabrielle Vincent, Ernest et Célestine par Benjamin Renner, Stéphane Aubier et Vincent Patar, d’après un scenario de Daniel Pennac avec les voix de Lambert Wilson et de Pauline Brunner.

Le meilleur de Cannes à Marseille ?

ANNIE GAVA

Mai 2012

 

La quinzaine des réalisateurs

Festival de Cannes

Du 16 au 27 mai

www.festival-cannes.fr

Alhambra cinémarseille

Du 29 mai au 10 juin

www.alhambracine.com


Alhambra
2 rue du Cinéma
13016 Marseille
04 91 46 02 83
http://www.alhambracine.com/