Écologie, part du sauvage, reconnexion au vivant et programmation de plein air : maîtres-mots de la saison à la Passerelle

La part du sauvage

• 24 septembre 2021⇒26 septembre 2021 •

La Passerelle entérine son intérêt pour les enjeux écologiques, et lance sa saison hors les murs. La Passerelle se distingue par son appétence envers les programmations de plein air. Une singularité qui prend tout son relief en cette année de reprise : eu égard aux annulations des années passées, la saison démarre (fin septembre) et s’achèvera (en mai) par deux éditions successives du festival Tous Dehors Enfin !. Parmi la quinzaine de compagnies accueillies hors les murs du 24 au 26 septembre, un panachage de style : fable nucléaire (Apocalypse, Marzouk Machine), [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous

Vous rencontrez des difficultés pour vous connecter ? Allez consulter notre page d'aide par ici