Pascal Jourdana dévoile la programmation de la Villa La Marelle

La Marelle fête sa rentrée !

• 16 septembre 2015, 9 octobre 2015 •
Pascal Jourdana dévoile la programmation de la Villa La Marelle - Zibeline

Samedi 5 septembre. Le public marseillais se retrouve avec plaisir à la Marelle, villa d’auteurs, pour l’annonce de la saison 2015-2016. Une journée littéraire et musicale, ludique et fantaisiste où les petits s’adonnent à divers jeux et savourent des glaces pendant que les grands écoutent les lectures-surprises des anciens ou nouveaux auteurs en résidence : Georgia Doll, Sylvain Coher (dont les Cantates policières rédigées à La Marelle pour l’opéra de Roland Hayrabedian/Musicatreize, représentées pour la première fois au théâtre de la Criée du 11 au 13 décembre), Elsa Osorio, Delphine Bretesché. Un concert du groupe Orme et une performance d’Esther Salmona rythment agréablement la soirée pendant laquelle il est possible de tenter sa chance à la tombola (un lot de livres des éditions La Marelle à la clé) ou à la vente aux enchères d’objets égarés par les écrivains en résidence. On s’amuse, on s’intéresse, et on reste, malgré un mistral taquin.

Entre deux sets musicaux ou littéraires, Pascal Jourdana dévoile sa programmation. La romancière argentine Elsa Osorio, en résidence à la villa pendant deux mois, sera à la librairie du MuCEM le 16 septembre avec Charles Jacquier pour leurs textes sur la militante libertaire Mika Etchebéhère, ainsi que le 9 octobre à l’Attrape-Mots, où elle donnera un premier aperçu de son prochain roman qui relate le parcours de femmes arrêtées et torturées durant les années de dictature argentine, puis conduites, dans une opacité politique surprenante, vers le sud de la France… Le Nord-Américain Justin Torres, auteur du roman vif et sensuel Vie animale, invité par le Festival America, sera également présent en octobre pour une résidence de deux semaines avant celle de la poétesse/performeuse Claude Favre en novembre-décembre.

Et pour 2016 ? Des livres à paraître en version numérique avec l’éditeur/diffuseur E-Fraction ; Clément Baloup pour une bande dessinée documentaire réalisée avec la journaliste Sandrine Lana (parution en octobre dans la Revue XXI) qui met en images les 1336 jours de lutte des Fralib, les ouvriers de Gémenos soulevés contre la fermeture de leur usine de thé (lire l’entretien ici)

Alors, bonnes rencontres et bonnes lectures !

MARION CORDIER
Septembre 2015

La Marelle, Marseille
04 91 05 84 72
www.villa-lamarelle.fr