L'humain au cœur de la programmation 2017-2018 au Théâtre du Briançonnais

Là-haut sur la montagne…

• 8 octobre 2017⇒11 octobre 2017, 7 novembre 2017⇒9 novembre 2017 •
L'humain au cœur de la programmation 2017-2018 au Théâtre du Briançonnais - Zibeline

Pas de saison « hors les murs » cette année pour le Théâtre du Briançonnais -excepté son traditionnel programme Les Traversées qui chemine de village en village- qui fait l’objet d’une étude sur sa réhabilitation ou son intégration dans le futur pôle culturel de la ville constitué du Conservatoire, des ateliers des Beaux-arts, de la MJC et d’une nouvelle médiathèque. Vaste projet qui, selon son directeur Frank-éric Retière, assoit la scène conventionnée du Briançonnais dans « son modèle économique, aujourd’hui satisfaisant ».

Fort de cette perspective, il imprime une nouvelle coloration à sa programmation en « donnant un coup de projecteur sur les écritures contemporaines, les écritures du réel, tout ce qui pose question et interroge le monde ». Et toujours la volonté de « mettre l’humain au cœur de toutes les propositions ».

Des spectacles « qui dérangent, fascinent » comme le théâtre chorégraphique mis en scène par Jérémie Bergerac, Ce qui m’est dû, inscrit dans les problématiques environnementales ; le soliloque vertigineux de Clément Bertani, Un Batman dans ma tête de David Léon, sur l’enfer de l’univers des jeux vidéo, ou la parole hallucinée de Gustavo Giacosa qui ouvre la porte du monde de l’art brut dans Nannetolicus meccanicus saint… Des spectacles aux formes multiples : chansons anarcho-libertaires et métissées de Zoufris Maracas ; one-man-show de Didier Super à l’ironie aiguisée ; p’tit-déj acrobatique cuisiné par Gilles Cailleau Au point du jour.

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Octobre 2017

Théâtre du Briançonnais, Briançon

Photo : La Veillée © J.P. Estournet

AU PROGRAMME DU MOIS :

8 au 11 octobre : La Veillée
La Cie Opus a le don de transformer les soirées en veillées irréelles, conviviales et intergénérationnelles. Où on converse « des étoiles, des flammes olympiques, de point de croix… ».

7 au 9 novembre : Toute ma vie j’ai fait des choses que je savais pas faire & Une trop bruyante solitude
Juliette Plumecocq et Thierry Gibault se dressent contre l’injustice dans deux textes coups de poing signés respectivement Rémi De Vos et Bohumil Hrabal.


Théâtre du Briançonnais
45 avenue de la République
05100 Briançon
04 92 25 52 42
http://www.theatre-du-brianconnais.eu/