Conférence musicale à l’Alcazar avant les représentations à l’Odéon

La fille de Madame Angot

• 8 mars 2014, 15 mars 2014⇒16 mars 2014 •
Conférence musicale à l’Alcazar avant les représentations à l’Odéon - Zibeline

L’opéra-comique La Fille de Madame Angot fit la gloire de son auteur en 1872 : Charles Lecocq est porté en triomphe dès la première où tous les airs sont bissés, le public en délire, la presse enthousiaste… Il faut dire que la partition brille par sa verve mélodique, son écriture soignée et que son livret transposé du tout début de la 3ème République au Directoire est délicieusement séditieux… A sa sortie du pensionnat, Clairette Angot, destinée au brave perruquier Pomponnet, lui préfère le chansonnier réactionnaire Ange Pitou. Le jour de ses noces, Clairette entonne une chanson rebelle dont Pitou s’était engagé à détruire le manuscrit contre une forte somme… Son refrain est devenu célèbre et semble adapté à toutes les époques :

« C’n’était pas la peine (bis)

Non pas la peine, assurément

De changer de gouvernement ! »

J.F

Mars 2014

MARSEILLE. Le 8 mars 2014 à 17h. Alcazar Salle de conférence (entrée libre)

Rencontre musicale avec les gens de scène dans le cadre du cycle L’opérette retrouve l’Alcazar

Représentations les 15 et 16 mars à 14h30. Théâtre de l’Odéon

04 96 12 52 70 www.marseille.fr/siteculture/les-lieux-culturels/odeon–theatre-municipal

Bibliothèque de l’Alcazar
14 Cours Belsunce
13001 Marseille
04 91 55 90 00
http://www.bmvr.marseille.fr/