37e édition du festival de danse Les hivernales en Avignon, et pas une ride !

La Danse qui rassemble

• 18 février 2015⇒28 février 2015 •
37e édition du festival de danse Les hivernales en Avignon, et pas une ride ! - Zibeline

Le festival de danse Les Hivernales s’empare d’Avignon, et de ses alentours, du 18 au 28 février. 37e édition déjà, et pas une ride, bien au contraire !

Organisé depuis 6 ans par Emmanuel Serafini, directeur du Centre de Développement Chorégraphique, le festival Les Hivernales a noué des relations avec les artistes nationaux et internationaux, et a accueilli pour notre plus grande curiosité la danse dans toute sa diversité, d’Asie, d’Afrique, d’Amérique et d’Europe, jusqu’au facétieux et inventif hip hop en 2014.

Soustitré pertinemment cette année De la suite dans les idées, il en fallait en effet pour continuer à donner du sens à ce festival nécessaire dans le paysage vauclusien et régional, et pour continuer à renouveler le public, attentif et fidélisé notamment lors des stages de pratiques (dispensés par certains des artistes accueillis). Ce sera chose faite, d’abord avec cette belle idée d’HiverÔmomes, temps fort dédié au jeune public en amont du festival (18 au 20 fév), avec la Cie Racines Carrées dans Bon App’, la Cie 3637 dans Cortex et l’indémodable Welcome de Grenade. Plus tard, il se régalera avec Exquises de la Cie Lanabel. Des évènements en entrée libre viendront renforcer cette envie de découvertes : les HiverÔclites, programmation parallèle de jeunes auteurs chorégraphiques, Short Party avec l’Ecole Supérieure d’Art d’Avignon, et Chantier en cours avec les jeunes et prometteuses compagnies hip hop, programmées en partenariat avec La Villette. Et bien sûr des expositions, des projections et des rencontres (à la Maison Jean Vilar), pour nourrir la réflexion.

25 compagnies seront accueillies lors de cette semaine marathonienne. Parmi elles, des artistes de la région, soutenus par le CDC qui fête ses 10 ans d’installation rue Guillaume Puy : Antoine Le Menestrel avec sa création Les Grimpeurs (é)perdus, Mathieu Heyraud, Moukam Fonkam. Des pièces qui décryptent le monde, font naître l’espoir, invitent au voyage, intime ou collectif, se font face ou se répondent, dès leurs titres : Tordre de Rachid Ouramdane, S’envoler d’Estelle Clareton, Democracy de Maud le Pladec, Eeexeeecuuutioooons !!! avec le Ballet de Lorraine dirigé par Maria La Ribot, La douceur perméable de la rosée de Paco Dècina, Khaos de la québecoise Ginette Laurin. Des spectacles forts et engagés, choisis en connivence avec le Tarmac : Sac au dos du Studio Maho, Sacré printemps ! d’Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou, le magnifique Clameur des arènes de Salia Sanou. Et des artistes chercheurs qui tentent de nous faire oublier le fracas du monde et nous insufflent leur élan vital : Mickaël Phelippeau, Madeleine Louarn avec Les Oiseaux d’après Aristophane par l’atelier d’adultes handicapés Catalyse, Myriam Gourfink, Jean-Sébastien Lourdais, Raka Maitra, Danièle Ninarello.

Une 37e édition qui invite au rassemblement et à la réflexion avec des pièces qui dansent leurs révolutions intérieures et tracent leur indispensable poésie.

DELPHINE MICHELANGELI
Janvier 2015

Les Hivernales
Divers lieux, Avignon
04 90 39 40 74
www.hivernales-avignon.com

Photo : Clameur-des-arènes,-Salia-Sanou-©-Marc-Coudrais