Festival de danse pour clore la fin de l’année à Monaco

La danse en art de vivre

• 11 décembre 2021⇒19 décembre 2021, 28 décembre 2021⇒5 janvier 2022 •
Festival de danse pour clore la fin de l’année à Monaco - Zibeline

Fin d’année pyrotechnique pour les Ballets de Monte-Carlo qui convient à un foisonnement de propositions et d’invitations avec le Monaco Dance Forum et Casse-noisette.

Inspirée du texte de Samuel Beckett Oh ! les beaux jours !, la pièce de Maurice Béjart, L’heure exquise, avec deux monuments de la danse, Alessandra Ferri et Carsten Jung. Ici, pas de pissenlits tristement poussés sur le mamelon où est à moitié ensevelie Winnie, mais un amas de chaussons roses dont l’héroïne se libère sur les musiques de Webern, Mahler, Mozart et Léhar. Pas si imparfaits que cela les ImPerfect dancers Compagny sous la houlette de Walter Matteini et Ina Broeckx dans Hamlet ! Une « Ophélie » s’identifie au personnage shakespearien, tente de comprendre ce qui est arrivé et redécouvre sa propre histoire à travers celle du prince du Danemark. Le somptueux Ce que le jour doit à la nuit d’Hervé Koubi mêle les rencontres, les styles, les musiques d’un voyage entre Orient et Occident où guerre et paix tissent une trame sur laquelle la virtuosité des jeunes danseurs de la compagnie, formés au hip-hop, s’immisce avec une aisance confondante dans la grammaire classique, unissant les genres en une poésie parfaitement maîtrisée. La Geneva Camerata fusionne l’orchestre et la danse en un parcours hypnotique où le danseur Juan Kruz Díaz de Garaio Esnaola se livre aux émois d’une partition bouleversante qui semble émaner de la danse des trente musiciens sur scène. Plus jamais on ne pourra entendre de la même manière la musique du Bourgeois Gentilhomme de Lully, ni la Symphonie n° 40 en sol mineur de Mozart après cela. Scellant la fin de l’année et célébrant la nouvelle, les Ballets de Monte-Carlo reprennent le merveilleux Casse-noisette Cie de Jean-Christophe Maillot (lire sur journalzibeline.fr OU journalzibeline.fr/critique/etoiles-marraines/), véritable ode à la danse qui fait un clin d’œil aux œuvres du directeur des Ballets en une géniale transposition qui mène les jeunes Clara et Fritz, non dans la belle maison bourgeoise du conte, mais dans une salle de danse dirigée par leurs parents, scénographiée par Alain Lagarde et accompagnée par l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo dirigé par Kazuki Yamada. Ajoutez un passage par le cinéma avec Les Enfants d’Isadora (Damine Manivel 2019), workshop et master class, la fin d’année sera fertile !

MARYVONNE COLOMBANI
décembre 2021

Monaco Dance Forum
11 au 19 décembre
Opéra, Grimaldi Forum, Monaco

Casse-noisette Cie
28 décembre au 5 janvier
Grimaldi Forum, Monaco

0377 99 99 30 00 balletsdemontecarlo.com

Photographie : Casse-Noisette Cie © Alice Blangero

Grimaldi Forum
10, Avenue Princesse Grace
MC 98000 Monaco
+377 99 99 20 00
www.grimaldiforum.com