La Cité de la Musique à Marseille : un bonheur

La Cité de la Musique : ouverture sur les mondes

• 3 novembre 2017⇒12 novembre 2017 •
La Cité de la Musique à Marseille : un bonheur  - Zibeline

Les 8 sites de la Cité permettent d’irriguer tous les quartiers de la ville, de la Porte d’Aix à la Magalone en passant par le parc de l’Oasis et le Square de la Pauline. Lieu d’accueil, de formation, de partage, elle accueille chaque année plus de 2000 élèves, tous âges confondus, qui viennent y suivre des cours, découvrir un instrument, se perfectionner dans leur pratique, profiter du plaisir de jouer ensemble.

La Cité draine aussi un fort courant d’artistes divers, qui viennent donner des concerts (plus d’une centaine par an sur les différentes scènes), ou s’installent au long cours pour élaborer des projets.

Le même jour, il est par exemple proposé un concert de Schubert (Le voyage d’hiver, avec le baryton Christophe Maurice et Bernard Mauppin au violon) et de la musique afro-colombienne avec le groupe Nilamayé : Que viva el pacifico colombiano ! La palette est large, et incite à aller au devant des découvertes.

Le 9e festival Tintamarres permet une incursion dans l’électro acoustique. Cette année, l’invité est Paul Ramage, qui proposera une intervention centrée autour de la pratique de l’improvisation et du jeu en direct sur divers dispositifs expérimentaux (corps sonores amplifiés, microphones divers, feed-back, ondes radiophoniques, magnétophones à bande magnétique…) Sur une scène ouverte (Electrochocs) les étudiants de composition électroacoustique dirigés par Maxime Barthélémy, présenteront leurs réalisations.

Tout au long de la saison, Musiques du monde, jazz, classique, électroacoustique se croiseront en toute harmonie. Avec des cartes blanches : le clarinettiste Claude Crousier se retournera sur 50 ans de carrière pédagogique et musicale grâce à des anciens élèves et collègues musiciens, avec un concert de clarinettes entre musiques traditionnelles picorées sous diverses latitudes et sonorités plus classiques. Une illustration de l’esprit de la Cité.

L’action pédagogique prend aussi en compte les approches et pratiques contemporaines du son : il s’agit de mettre en garde « les jeunes » devant les hauts niveaux sonores et les temps d’écoute de plus en plus long, qui peuvent provoquer des lésions irréversibles sur l’appareil auditif. L’objectif de cette opération régionale (Trop puissant) est donc de sensibiliser les lycéens aux risques somatiques et psychiques liés à l’écoute et à la pratique des musiques amplifiées. (réservé au public scolaire)

Mais on n’a pas évoqué les Musiques actuelles ? Réparons cet oubli, en citant le concert de Fleur Sana (artiste en résidence) : une musique à voir, une expérience interactive qui emmène le public dans un univers urbain, pop électro coloré. Repousser encore un peu plus l’expérience sonore.

ANNA ZISMAN
Octobre 2017

04 91 39 28 28 citemusique-marseille.com

AU PROGRAMME DU MOIS

12 octobre : l’Anima lotta – abbentuFestival Mehfil PANDIT ASHIMBANDHU BHATTACHARYA XDR
Du blues qu’on peut qualifier de méditerranéen, joué avec mandole, oud, bendir… Musique du monde : quand la musique se fait porte parole de la paix.

Cité de la musique.

3 au 8 novembre : Boukout festival
Pour la 3e année, l’association Art et culture en mouvement favorise la circulation des artistes de Paca en Afrique dans une démarche de transfert de compétences et d’échanges artistiques. Concerts (Percussion et chants traditionnels Takita, Griot Jazz flamenco), expo (Souffle et énergie du Dahomey), stages (percussion et chant du Bénin) et master class.

9 au 12 novembre : Festival Mehfil
Un hommage à l’Inde et à ses arts pluriels. 2e édition, avec danses, musiques et saveurs.

Photographies : Boukout Festival aziz-boug © XDR
Festival Mehfil PANDIT ASHIMBANDHU BHATTACHARYA © XDR

Cité de la Musique
4 rue Bernard Dubois
13001 Marseille
04 91 39 28 28
http://www.citemusique-marseille.com/