WRZ - Entretien avec Kamel Khélif

Kamel Khelif : séparer les ombres et les lumières

WRZ - Entretien avec Kamel Khélif - Zibeline

Artiste solitaire et mélancolique, Kamel Khélif vient de publier aux éditions Otium Même si c’est la nuit, constitué d’un texte et de 98 planches dessinées en noir et blanc, un livre où il délaisse le fusain qui l’avait accompagné jusque là, pour employer une technique de peinture à huile sur papier d’imprimerie. Une grande promenade-errance nocturne dans Marseille, où le narrateur, entre rêve et réalité, croise, parmi d’autres choses, un cabaret clandestin, une histoire d’amour qui se termine, Icare, un monstre marin, le fil brisé de la vie. Conjonction de plusieurs mythes et plusieurs histoires Même si c’est la nuit est « un chant d’amour à la ville et aux âmes boiteuses » dont Kamel Khélif  nous parle sur WRZ.

Alain Paire
Mai 2019

Photo : planche de « Même si c’est la nuit » -c- Kamel Khélif