Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

La sélection de Zibeline en Pays d'Aix pour les Journées européennes du patrimoine

Journées du patrimoine à Aix et dans le Pays d’Aix

• 14 septembre 2018⇒16 septembre 2018 •
La sélection de Zibeline en Pays d'Aix pour les Journées européennes du patrimoine - Zibeline

À Aix-en-Provence, les Journées européennes du patrimoine mettent en avant le décorateur architecte Jean-Pancrace Chastel, né à Avignon (1726) et mort à Aix-en-Provence (1793). Professeur à l’École de dessin d’Aix, aujourd’hui Musée Granet, il a travaillé avec l’architecte Georges Vallon. On doit à ces deux artistes qui illustrent le courant baroque tardif d’Aix, entre autres œuvres célèbres, les décors et façades de l’Hôtel et de la place d’Albertas, de l’Hôtel de Caumont, de celui de Maynier d’Oppède, du fronton de la Halle aux Grains ou encore la Fontaine de la place des Prêcheurs… Une conférence Le décor dans tous ses états (que l’on peut prolonger avec des visites guidées en centre-ville) animée par Antoinette Sinigaglia et Monique Pomey, évoquera cette figure forte que viendra honorer l’édition d’un timbre par l’association philatélique du Pays d’Aix (le 14 à 18h, le 15 de 14h à 15h30).

Hôtel Maynier d’Oppède, Aix-en-Provence
04 42 16 11 61 aixenprovence.fr

Le Quatuor Vilain, groupe de jeunes musiciens aixois licenciés en musicologie (Elsa César, Matteo Sammartano, Aurélien Plazza et David Yaniche), proposera ses interprétations a capella d’œuvres sacrées et profanes de la Renaissance (Clément Janequin, Claudin de Sermisy, Roland de Lassus…). Outre le répertoire de chansons de la Renaissance, une magnifique messe de Josquin Desprez (ou Des Prés), dont les contrepoints s’ornent de subtiles variations savantes, sera donnée le 14 à 19h20, le 15 et le 16 à 16h30.

Hôtel Boyer de Fonscolombe, Aix-en-Provence
04 42 16 11 61 aixenprovence.fr

Le G.U.I.D. (Groupe Urbain d’Intervention Dansée) présentera des extraits du répertoire d’Angelin Preljocaj, Danseurs du Ballet Preljocaj et jeunes danseurs en résidence au Pavillon Noir dans le cadre de projet de coopération constituent cette belle compagnie qui conjugue exigence formelle, rigueur, inventivité, et la volonté d’une danse pour tous. Les gestes s’accommodent des irrégularités des sols, redessinent le champ des possibles et accordent aux lieux une nouvelle âme singulière. À Aix place de l’Archevêché, le 14 à 20h et sur l’esplanade Mozart le 16 à 16h, à Coudoux place de l’Eglise, dans le cadre de la Fête Votive, le 16 à 11h.

Pavillon Noir, Aix-en-Provence
04 42 93 48 00 preljocaj.org

Outre les visites traditionnelles des Théâtres lors des journées du patrimoine, le GTP nous fera découvrir les premiers extraits du travail du tout jeune collectif aixois en résidence dans ses murs, La Ville en feu. Les 13 artistes offrent une réécriture du Sacre du printemps, où danse et chant a capella réinvestissent les espaces intérieurs et extérieurs du GTP sur le mode d’une performance visuelle et sonore (le 15 à 10h, 12h et 14h).

GTP, Aix-en-Provence
08 2013 2013 lestheatres.net

À Pourrières, grâce à l’association Opéra au Village, le patrimoine se love au cœur des Soirées musicales du Couvent des Minimes, avec l’Ensemble Vocal Féminin Agathe fondé par Hélène Guy. Les poèmes de Gérard de Nerval ou Paul Verlaine croiseront les compositions de Tchaïkovski et Gustav Holst. La musique des mots se mêlera à celle des voix et du piano de Frédéric Isoletta qui accompagnera le chœur. « Il est un air pour qui je donnerais/ Tout Rossini, tout Mozart et tout Weber,/ Un air très vieux, languissant et funèbre,/ Qui pour moi seul a des charmes secrets… ». Fantaisie nervalienne nostalgique aux côtés de celui qui affirmait « De la musique avant toute chose ». Bonheurs d’écoute… (le 16 à 19h).

Couvent des Minimes, Pourrières
06 98 31 42 06 loperaauvillage.fr

MARYVONNE COLOMBANI
Septembre 2018

Photos : Le Rhône et la Durance, fronton de la Halle aux Grains, Aix en Provence -CC- Georges Seguin et Groupe urbain d’intervention dansée -c- JC Carbonne et Collectif La Ville en feu © Joseph Banderet