Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

WRZ - Entretien avec le metteur en scène Roger Bernat et la comédienne Marion Bottollier

Jihadisme, dans le creux de sa forme

• 16 décembre 2016⇒17 décembre 2016 •
WRZ - Entretien avec le metteur en scène Roger Bernat et la comédienne Marion Bottollier - Zibeline

Pour inaugurer son nouveau cycle de spectacles « Construire-Détruire-Reconstruire »  sous-titre: « au croisement de l’archive, de la mémoire, et de la création« , le MuCEM s’est associé aux Rencontres à l’échelle et a fait appel au metteur en scène catalan Roger Bernat, pour la création de « No se registran conversaciones de interès » . Un metteur en scène dont les propositions sont marquées à la fois par son goût pour le document, et par sa volonté d’impliquer le public dans ce qui a lieu (on peut se souvenir au MuCEM déjà de son « Pendiente de Voto » en 2015, et en 2012 au Tribunal de Commerce de son « Please, continue (Hamlet) » ).

Pour la création de « No se registran conversaciones de interès » les vendredi 16 et samedi 17 décembre derniers, Roger Bernat s’est intéressé aux 12 000 pages de retranscription d’écoutes téléphoniques réalisées par la police espagnole en 2012 auprès de djihadistes originaires de Ceuta, en conversation avec leurs proches. Écoutes qu’il restitue dans un dispositif où le spectateur doit gérer plusieurs canaux audios, écoutes accompagnées-restituées également par 3 comédiennes sur scène, et des enregistrements de voix de comédiens marocains.

Roger Bernat nous parle de cette création sur WRZ, en compagnie de la comédienne Marion Bottollier.

Par Marie-Jo Dho

Décembre 2016

Photo: Roger Bernat et Marion Bottollier -c- M.Voiry


Mucem
Môle J4
13002 Marseille
04 84 35 13 13
mucem.org