La jeunesse en mode majeur, avec le Massalia.

Jeunesse en mode majeur

• 17 octobre 2014⇒18 octobre 2014 •
La jeunesse en mode majeur, avec le Massalia. - Zibeline

Lancé à l’initiative du ministère de la Culture, le dispositif La Belle saison est destiné à promouvoir le spectacle vivant pour l’enfance et la jeunesse. Le Massalia coordonne le collectif constitué en PACA dans ce cadre, et sa nouvelle directrice Émilie Robert souligne que «malgré l’absence de moyens spécifiques», le théâtre «y sera actif, parce que nous croyons nous aussi que le spectacle jeune public n’est ni un genre mineur ni une sous-catégorie du spectacle vivant, mais témoigne au contraire d’une liberté et d’une inventivité particulières».

Sa première programmation reflète ces convictions, comme le public du Massalia s’en rendra compte dès le début de la saison, avec le solo de Séverine Fontaine Regards. Créé lors du Festival d’Avignon 2013, ce spectacle a été célébré pour sa force et la justesse de son propos ; il évoque la difficulté à vivre avec une différence, tout autant que la capacité à surmonter l’infamant jugement d’autrui sur soi… et de soi sur soi-même. On pourra assister aux représentations à partir de 13 ans, les 17 et 18 oct.

Du 25 au 27, dans le cadre d’un partenariat avec La Criée joliment intitulé En ribambelle !, on découvrira Impermanence du Théâtre de l’Entrouvert, sur des textes du norvégien Tarjéi Vesaas. À la fin du mois, place aux Mooooooooonstres de la Cie Label Brut, pour aider les enfants de 3 ans et plus à chasser la peur tapie sous leur lit, puis à Pinocchio adapté de Carlo Collodi par le Caliband Théâtre… sous forme de polar.

Début novembre, deux contes des frères Grimm sont annoncés : La jeune fille, le diable et le moulin, par Olivier Py qui occupera la salle Seita, et Blanche-Neige par La Nouvelle Compagnie, au Grand Plateau. Pour les tout-petits à partir de 18 mois, la Cie Athénor présentera Noun, un conte musical dansé inspiré de la mythologie égyptienne. Et pour conclure ce partenariat avec La Criée, quel meilleur choix qu’un concert de rock ? Le groupe The Wackids joue sur des instruments jouets (plus faciles à charger et décharger) des airs connus de tous les parents, initie les gosses à leurs rythmes endiablés, et au bout de 10 minutes, plus personne n’est assis.

Cette première partie de saison s’achèvera avant Noël avec une trilogie théâtrale ancrée dans l’histoire commune à la France et l’Algérie, par la Cie Arnica, un spectacle de danse et arts numériques performé par Alessandro Sciarroni dans le cadre du festival Dansem, du cirque contemporain avec Fall, fell, fallen, rencontre entre le fildefériste Sébastien Le Guen et un musicien (Jérôme Hoffmann). Et enfin, Bêtes de foire, petit théâtre de gestes proposé par un circassien (Laurent Cabrol), une costumière (Elsa De Witte)… et un chien.

GAËLLE CLOAREC
Septembre 2014

Retrouvez l’interview d’Émilie Robert sur la WebradioZibeline.

Photo : Ecris-moi un mouton, Cie Arnica-©-Gaelle Delort


Théâtre Massalia
41 Rue Jobin
13003 Marseille
04 95 04 95 70
http://www.theatremassalia.com/