25e édition de Jazz in Arles, du 5 au 9 juillet

Jazz in Croisière

• 5 juillet 2021⇒9 juillet 2021 •
25e édition de Jazz in Arles, du 5 au 9 juillet - Zibeline

Festival printanier organisé traditionnellement au mois de mai à la Chapelle du Méjan, Jazz in Arles se déroulera du 5 au 9 juillet à La Croisière, un espace éphémère situé derrière le théâtre antique, à l’angle des boulevards Emile Combes et Victor Hugo. Ce lieu de plein air ouvert il y a 4 ans, pour l’été uniquement, par Actes Sud et les Rencontres de la Photographie d’Arles, est équipé pour la première fois cette année de gradins permettant projections, concerts et lectures. Ce qui a décidé l’association du Méjan à y déplacer la 25e édition de son festival de jazz, au moment de la semaine d’ouverture des Rencontres de la photo, d’autant que les espaces d’exposition du lieu accueilleront celle qu’organise le mensuel Jazz magazine, Jazz power ! (4 juillet au 26 septembre). Mais sur les 8 concerts prévus à l’origine au mois de mai, 3 ont dû être annulés : celui du Jeb Patton trio, du Pronto quartet et de Claude Tchamitchian.

L’ouverture se fera en deux temps, le 5 juillet, avec à 12h30 le duo intimiste que la chanteuse Laure Donnat forme avec le contrebassiste Lilian Bencini, autour de chansons du répertoire d’artistes telles que Nina Simone, Billie Holliday, Aretha Franklin, Janis Joplin. À 20h, ce sera un jazz s’envolant vers les grands espaces avec le trio de La litanie des cîmes (violons, violoncelle et clarinettes). Le lendemain, à 20h également, une mise en musique des chefs-d’œuvre de l’écrivain et aventurier Jack London, par le Vincent Courtois trio (violoncelle et saxophones). Deux concerts seront au programme du 7 juillet, avec le duo libre et sophistiqué Christophe Monniot – Didier Ithursarry (saxophones et accordéon) à 12h30, suivi à 20h de celui formé par le légendaire Michel Portal avec l’étoile montante de la scène improvisée française, le pianiste Roberto Negro. Le 8 juillet, ce sera un hommage rendu à la Suisse par trois de ses natifs formant l’Helveticus trio : Samuel Blaser, Heiri Känzig et Daniel Humair (trombone, contrebasse et batterie). Jazz in Arles se clôturera le 9 juillet avec la chanteuse helvetico-albanaise Elina Duni et son quartet, autour des chansons d’amour et d’exil de son dernier album Lost Ships (EMC Records). La jauge complète sera de 300 personnes, et, si tout va bien au 1er juillet, l’accueil du public pourra se faire à 100%.

MARC VOIRY
Juin 2021

Jazz in Arles
5 au 9 juillet
La Croisière, Arles
04 90 49 56 78 lemejan.com

Photo : La litanie des cimes @ Stan Augris