Sortie DVD d'Histoire d'un regard de Mariana Otero

Histoire d’un regardVu par Zibeline

• 29 janvier 2020⇒12 février 2020, 8 septembre 2020⇒30 septembre 2020 •
Sortie DVD d'Histoire d'un regard de Mariana Otero - Zibeline

En 2003, Mariana Otero avait fait Histoire d’un secret, un film sur sa mère, la peintre Clotilde Vautier. Son dernier opus, Histoire d’un regard, est né du même désir : faire revivre un artiste exclusivement « à partir des images qu’il laisse » et cet artiste est le photographe Gilles Caron, disparu à trente ans au Cambodge en 1970.

C’est par hasard qu’elle découvre son travail et sa disparition, par un scrapbook offert par un ami. Un homme, un père, deux petites filles. Comme en écho à son enfance : une femme, une mère, la sienne, disparue, morte à la suite d’un avortement clandestin, longtemps tu. Une photo qu’elle connait depuis longtemps, celle de Cohn-Bendit en 1969, face à un policier, avec aux lèvres le sourire insolent de la révolte étudiante. Pour Mariana Otero, le désir de mieux connaitre cet homme qui a découvert la photo en photographiant sa fille et que Depardon a fait entrer à l’agence Gamma. Un reporter qui, en 6 ans, a pris 100 000 photos argentiques, numérisées et rassemblées sur un disque dur. Un travail colossal que, patiemment, la cinéaste déploie devant nous, reportage après reportage, choisissant, sur des planches contacts, telle ou telle photo qu’elle agrandit, affiche, commente, nous faisant approcher, apprécier, admirer le travail de Gilles Caron auquel elle s’adresse comme à un proche. Les images de la jeunesse étudiante de 1968, une époque que sa mère aurait pu vivre… Celles de la Guerre des 6 jours dont la célèbre photo du Général Dayan, fleur à la main, des images d’un monde en guerre. Car Gilles Caron est sur tous les fronts, avec les soldats à Dak Nông, avec les prostituées vietnamiennes, avec les catholiques d’Irlande du Nord, à Derry où il est parti de sa propre initiative et où Mariana, plus de 40 ans après, retrouve des traces. Et aussi les photos qu’on a tous vues, les enfants faméliques du Biafra, les enfants soldats du Tchad. Et au bout du voyage, la planche blanche de sa disparition. À travers ces images et quelques entretiens, dans une mise en scène sobre et généreuse, Mariana Otero nous offre un portrait d’un homme passionné, un voyage dans le temps, l’Histoire et la mémoire, qui nous plonge dans une délicieuse nostalgie.

ANNIE GAVA
Janvier 2019

Photo © Diaphana

Histoire d’un regard, de Mariana Otero, présenté en avant-première au cinéma Les Variétés le 14 janvier,sort en DVD le 8 septembre avec en Bonus un entretien et deux conversations avec le photographe Edouard Elias et l historien Michel Poivert

À écouter sur WRZ : une interview de Mariana Otero

Cinéma Les Variétés
37 rue Vincent Scotto
13001 Marseille
facebook.com/Cinemalesvarietes