Haute voltigeVu par Zibeline

 - Zibeline

Qu’on se le dise, Le Cartoun Sardines Théâtre est là, bien présent dans une pièce classique, Le Misanthrope de Molière, texte intégral à l’appui, mais entièrement digéré et revisité. Courtisans de tous poils tenez-vous loin, vous souffrirez de ne point comprendre qu’on s’en prenne à vous ! Pour les autres, suivez donc Alceste, tout à son amour pour Célimène, en plein affrontement et défis qui ne cessent de se croiser entre parade amoureuse et mondaine. Dominique Sicilia –merveilleuse-, Patrick Ponce et Bruno Bonomo jouent et croisent à eux-trois tous les personnages sans qu’une miette ne soit perdue, révèlent le texte comme rarement, tout en singeant –parti pris de mise en scène et judicieuse prise de risque, les défilés de mode, lieux de fausses apparences s’il en est. Du décor suspendu dont les éléments descendent au gré des utilisations, propres ou figurées –une chaise peut devenir balançoire-, à la musique électro qui prend le relais du tempo du texte, Molière se trouve projeté dans une époque qui pourrait bien être la nôtre.

DOMINIQUE MARÇON

Juillet 2012

 

Le Misanthrope est joué au Théâtre des Lucioles, jusqu’au 28 juillet

04 90 14 05 51