Tous les mardi à 10h, la chronique d'Alain Paire sur Webradio Zibeline!

Les vivants et les morts, la chronique d’Alain Paire – Septembre 1940, Marseille : Hannah Arendt et Walter Benjamin, les derniers jours d’une amitié.

Tous les mardi à 10h, la chronique d'Alain Paire sur Webradio Zibeline! - Zibeline

La philosophe Hannah Arendt, c’est bien sûr le procès Eichmann, la banalité du mal, “Les origines du totalitarisme”. Mais c’est aussi une grande histoire d’amitié avec Walter Benjamin, philosophe “capable de penser comme un poète”, fuyant comme elle la barbarie nazie, qu’elle retrouvera à Marseille en septembre 1940, où il lui donnera son dernier livre, ses thèses sur l’histoire, quelques jours avant son suicide à Port-Bou.

Une amitié profonde dont Alain Paire nous dit quelques mots dans cette nouvelle chronique sur WRZ.

Par ALAIN PAIRE
Février 2014

A propos de Walter Benjamin, ce lien vers un autre article

Photo : Hannah Arendt, portrait photographique, années 50.