Oh les beaux jours ! Le festival littéraire aura lieu à Marseille du 23 au 28 mai

Grand festival de printemps

• 23 mai 2017⇒28 mai 2017 •
Oh les beaux jours ! Le festival littéraire aura lieu à Marseille du 23 au 28 mai - Zibeline

Plus de 100 auteurs et artistes présents, 60 rencontres et spectacles dans divers lieux de la ville, 6 jours pour découvrir les livres et la littérature autrement… Oh les beaux jours !, le nouveau festival littéraire de Marseille, se déroulera du 23 au 28 mai

« Un grand événement littéraire créé spécialement pour Marseille, pour ses habitants et pour ses lecteurs. » C’est ce que déclarait le sénateur-maire Jean-Claude Gaudin lors de la conférence de presse du 7 avril. Des festivals littéraires à Marseille, il y en a déjà eu (certains mémorables) ; mais de cette envergure, sans doute pas. Le projet s’inscrit dans le cadre du grand Plan de développement de la lecture publique initié en 2015. Plan plus que nécessaire dans une ville de l’importance de Marseille où trop d’habitants restent encore, comme on dit pudiquement, « éloignés du livre ». Ce plan prévoit, entre autres, l’ouverture d’une médiathèque à Saint-Antoine, la rénovation de bibliothèques de quartier… Au total, 22 millions d’euros de budget pour favoriser l’accès du plus grand nombre à la lecture, pour développer la visibilité et la valorisation de l’expression littéraire. C’est dans cette perspective que l’association Des livres comme des idées a été créée en octobre 2015. Présidée par Valérie Toranian, dirigée par Nadia Champesme (libraire) et Fabienne Pavia (éditrice), l’association organise et produit Les Rencontres d’Averroès (dont la 24e édition se tiendra du 16 au 19 novembre), ainsi que le tout nouveau Oh les beaux jours ! Le festival de mai sera bien sûr un temps fort. Mais neuf mois d’actions culturelles l’ont précédé. C’était un axe essentiel du projet, ses deux directrices, toutes deux marseillaises et très impliquées dans la transmission et la diffusion de la culture littéraire, tenaient beaucoup à sensibiliser les participants au livre et à la lecture, à faire appel à leur créativité également, grâce à des ateliers d’adaptation cinéma/BD, d’écriture de critiques… En 2016-17, 28 structures et 40 groupes, soit environ 900 participants de tous âges, ont ainsi préparé en amont ce nouvel événement marseillais. Sans oublier tous ceux (9 structures, 12 groupes soit 145 personnes) qui, sous la houlette de l’écrivain Sylvain Prudhomme, du photographe Jean-Pierre Vallorani et de la graphiste Odile Brault, ont collaboré au grand roman-photo marseillais, prochainement publié sous le titre Les Ephémères. Une belle synergie avant le grand rendez-vous.

Demandez le programme

Une programmation foisonnante, pour six jours d’un festival qui entend célébrer « une littérature vivante et ouverte sur le monde » et « élargir la forme classique des rencontres littéraires », notamment en croisant les disciplines et les formes artistiques. Placer le livre et la littérature au carrefour des sciences humaines, des cultures urbaines, de l’image, des musiques, telle est l’autre ambition proclamée de Nadia Champesme et Fabienne Pavia. Le programme est riche, décliné en dix bulles thématiques.

En ouverture, une soirée inédite consacrée à « Littérature & Football » (23 mai au Merlan), avec deux spectacles, Jouer juste (d’après le roman de François Bégaudeau) puis Le Match des matchs, une performance littéraire qui confrontera sur scène neuf écrivains autour d’une partie mémorable (mise en espace d’Alexandra Tobelaim). L’après-midi du lendemain se déroulera à La Friche autour de « Littérature & Hip-hop » : de la musique, des ateliers, des battles, mais aussi des tables rondes et des conférences sur le rap et la culture hip-hop.

Pas de grand festival littéraire sans grands entretiens : Maylis de Kerangal, Daniel Pennac, Russel Banks, Kamel Daoud, Joseph Boyden sacrifieront à la tradition à La Criée ou à l’Alcazar et livreront ce qui fait leurs « beaux jours ». Tandis que, dans le cadre de « Frictions littéraires », on pourra plonger avec Tristan Garcia dans la piscine de La Criée, entrer dans l’histoire avec Didier Castino et Philippe Pujol, embarquer sur Le Don du Vent pour écouter François Beaune, Gérard Lefort, Marie-Hélène Fraïssé ou Franz-Olivier Giesbert. Des dialogues entre écrivains de langue allemande et auteurs méditerranéens, c’est ce que proposera « La mer blanche », un programme de rencontres à la Villa Méditerranée. « Regards sur Marseille » fera revivre en mots et en musique la figure emblématique de Claude McKay (le 25 à La Criée) et donnera la parole à deux envoyés (très) spéciaux, Florence Aubenas et Bruno Boudjelal (le 28). Dans les Jardins du Fort Saint-Jean, la littérature dialoguera avec les sciences humaines : quatre conférences-conversations sur des sujets très variés entre « Un auteur & un chercheur » (25 et 27). Autant de propositions qui promettent de passionnantes rencontres.

Mais il manquerait quelque chose si les livres eux-mêmes ne se donnaient pas en spectacle. On pourra donc goûter sur scène aux mots d’Eduardo Berti, d’Arno Bertina (le 26) et à ceux d’Elena Ferrante, grâce à Natalie Dessay qui proposera une lecture de L’amie prodigieuse (le 27). Il y aura aussi des concerts, parfois dessinés comme celui de Keziah Jones (le 26), ainsi que des lectures musicales : Sylvain Prudhomme, Bertrand Belin (le 27) et la grande Brigitte Fontaine (le 26), qui ouvrira les portes de sa bibliothèque idéale, accompagnée en musique par l’Ensemble Télémaque.

Et en avant-première…

…Il y eut un amuse-bouche acidulé décalé… tout à fait réjouissant. Le 7 avril à La Friche, une heure durant, Véronique Ovaldé et Joann Sfar ont régalé le public, nombreux, de la lecture dessinée d’un conte contemporain, À cause de la vie (Flammarion, 2017). Véronique Ovaldé, toute de noir vêtue, mais chaussée d’escarpins vernis bleu ciel qui semblaient annoncer les beaux jours, a su comme personne donner relief à ses mots, pendant que la plume tendre et caustique de Joann Sfar les mettait en images. À noter d’ailleurs que l’image sera à l’honneur durant le festival, avec plusieurs expositions photographiques, plus une rencontre avec Marie Darrieussecq autour de son dernier ouvrage Être ici est une splendeur (P.O.L 2016), consacré à la vie de la peintre allemande Paula M. Becker.

Tant de choses à voir, à lire, à entendre…. Vivement les beaux jours !

FRED ROBERT
Avril 2017

Oh les beaux jours !
23 au 28 mai
Marseille
ohlesbeauxjours.fr / librairie-paca.com

Photo : Lecture dessinée de Véronique Ovaldé et Joann Sfar © Marie-Christine Ferrando

Bibliothèque de l’Alcazar
14 Cours Belsunce
13001 Marseille
04 91 55 90 00
http://www.bmvr.marseille.fr/

La Criée
30 Quai Rive Neuve
13007 Marseille
04 91 54 70 54
http://www.theatre-lacriee.com/

La Friche
41 rue Jobin
13003 Marseille
04 95 04 95 95
http://www.lafriche.org/

Mucem
Môle J4
13002 Marseille
04 84 35 13 13
mucem.org

Le Zef
Scène Nationale
Avenue Raimu
13014 Marseille
04 91 11 19 30
lezef.org

Villa Méditerranée
Esplanade du J4
13002 Marseille
04 95 09 42 52
http://www.villa-mediterranee.org/