En Avignon dans le Off tout le mois de juillet, le trio voix et piano des Swing Cockt’Elles

Girl PowerVu par Zibeline

• 6 juillet 2018⇒28 juillet 2018 •
En Avignon dans le Off tout le mois de juillet, le trio voix et piano des Swing Cockt’Elles - Zibeline

Déjanté et musicalement au top, le spectacle musical Amour, Swing & Beauté continue de conquérir de nombreux mélomanes sur les scènes théâtrales régionales et nationales. Présent pour la troisième fois sur la scène du Festival Off d’Avignon, le carré magique (quasi féminin) est programmé du 6 au 28 juillet dans un lieu emblématique du festival : le Théâtre de l’Essaïon. Recommandé dans toutes les chaumières, ce tour de piste des quatre artistes (Annabelle Sodi-Thibault – chant, arrangements et direction artistique, Ewa Adamusinska-Vouland et Marion Rybaka – chant, et le clavier protéiforme du virevoltant Jonathan Soucasse) invente des rencontres stylistiques sulfureuses et savoureuses, sans jamais créer le moindre carambolage, uniquement des secousses et des étincelles.

Mais en attendant un deuxième spectacle, ainsi que l’enregistrement et la sortie d’un futur album annoncés pour le premier semestre 2019, il est encore temps de se faufiler dans les ruelles étroites de la Cité de Papes pour savourer ce show irrésistible et musicalement très réussi. Spécialisé dans la technique du close harmony en vogue dans les années 40 et même du vocalese, le trio vocal déshabille quelques grands compositeurs de leurs étiquettes (Rachmaninov, Villa-Lobos, Chopin…) pour les relooker avec les harmonies et les riffs de Jobim, Gershwin, Brel, Bénabar et bien d’autres….. Au diable les frontières et les chichis, les savants mélanges de partitions et de styles sont merveilleusement bien dosés et suffisamment explosifs pour des recréations d’œuvres ancrées dans la mémoire collective, mais encore jamais entendues sous cet angle osé. Formées à la sauce lyrique, nos swing girls en tirent une aisance technique irréprochable, des timbres harmonieux et des arrangements vocaux recherchés. Sous les doigts d’un pianiste rompu au jazz, à la chanson, au ballet, à la comédie et surtout au décloisonnement artistique depuis ses premiers pas sur scène, le shaker, rempli d’humour et de notes, accouche d’un cocktail détonnant qui rend tout simplement heureux.

FREDERIC ISOLETTA
Juillet 2018

Amour, Swing & Beauté, par Swing Cockt’Elles

6 au 28 juillet (sauf relâches)

Théâtre de l’Essaïon, Avignon
essaion-avignon.com

Photographie : Swing Cockt’Elles  © Lucile Estoupanpastre