La Grande Guerre a marqué profondément Giono : 4 journées lui sont consacrées à Manosque

Giono revient de guerre

• 31 juillet 2014⇒4 août 2014 •
La Grande Guerre a marqué profondément Giono : 4 journées lui sont consacrées à Manosque - Zibeline

Effectivement, c’est l’année ! Centième anniversaire du début de celle que l’on nomma la Grande Guerre, la si atrocement meurtrière guerre de 14-18. Les Rencontres Giono, qui se déroulent à Manosque du 31 juillet au 4 août permettront de revenir sur les marques profondes qu’elle a laissées et qui parcourent l’œuvre de Jean Giono, lui qui écrivait en 37 dans Refus d’obéissance : «Je ne peux pas oublier la guerre. (…) Vingt ans ont passé. Et depuis vingt ans, malgré la vie, les douleurs et les bonheurs, je ne me suis pas lavé de la guerre. L’horreur de ces quatre ans est toujours en moi.»

Les quatre journées s’articulent chacune autour de grands thèmes : Le retour du soldat (le 31 juillet), Penser la Paix (le 1er août), Art de la guerre/ «Guerres, objets d’art» (le 2), Ciné sous les étoiles, avec la projection de La vie et rien d’autre de Bertrand Tavernier (le 3), Écrire et filmer la Grande Guerre aujourd’hui (le 4). On aura le bonheur de retrouver un contact direct avec les textes de Giono, dits par Lélio Plotton, Je venais d’être démobilisé, Jean Giono écrits pacifistes, Bernard Paccot, Certitudes, Philippe Girard, Recherche de la pureté, Bruno Raffaelli, Le Grand Troupeau… Une analyse d’œuvres maîtresses sera proposée lors de conférences, des tables rondes chercheront à déterminer le traitement du thème de la guerre à travers ses représentations dans l’œuvre du chantre du pacifisme que devint Giono et tenteront un prolongement contemporain dans le cinéma. Films, concerts, expositions viennent compléter ces journées denses et passionnantes.

MARYVONNE COLOMBANI
Juillet 2014

Les Rencontres Giono
du 31 juillet au 4 août
Manosque
04 92 87 73 03
www.rencontresgiono.fr

Photo : Jean Giono en 1915 © Collection famille Giono