L’écrivain ivoirien Gauz en résidence de création littéraire à Marseille

Gauz, le retour

• 12 mars 2016, 25 mars 2016 •
L’écrivain ivoirien Gauz en résidence de création littéraire à Marseille - Zibeline

Durant sa visite-éclair au printemps 2015 -un bref séjour qui nous avait toutefois permis de l’interviewer pour la web radio Zibeline (à écouter)- Gauz avait promis de revenir. C’est chose faite depuis fin janvier. Et cette fois-ci, l’auteur de Debout-Payé est là pour deux mois, accueilli par l’association Peuple et Culture Marseille dans le cadre des résidences D’une langue à l’autre. Le public des Bouches-du-Rhône aura donc de multiples occasions de rencontrer cet écrivain atypique, à l’humour ravageur et à l’engagement indéfectible.
Plusieurs rendez-vous ont déjà eu lieu, en librairies, dans les lycées… Gauz aime échanger avec ses lecteurs et les élèves du LP Mistral et du LT Marie Curie lui ont réservé un accueil enthousiaste. Une classe de seconde du lycée Marie Curie est d’ailleurs en train d’élaborer, en partenariat avec Peuple et Culture, une adaptation sonore d’extraits du roman Debout-Payé, dont Gauz himself viendra entendre (et critiquer ?) la restitution…
Alors si vous souhaitez rencontrer ce personnage à la faconde extraordinaire, qui a exercé mille et un métiers (jardinier, hotliner et vigile entre autres) avant de se consacrer à la réalisation de films documentaires et à l’écriture, rendez-vous sur le site de l’association pour connaître le détail des rencontres, nombreuses d’ici fin mars.
À noter tout particulièrement : une rencontre littéraire à La Criée (12 mars à 16h), dans le cadre du Printemps de la francophonie. Gauz y sera aux côtés de l’écrivaine Shumona Sinha (Assommons les pauvres ! éd. de l’Olivier) et du linguiste spécialiste du « parler marseillais » Médéric Gasquet-Cyrus. Cela en promet, des palabres…
Autre rendez-vous, un dialogue entre BD et littérature cette fois. Ce sera à La réserve à bulles (25 mars à 18h30). Gauz y échangera avec Laurent Bonneau, auteur de Nouvelles graphiques d’Afrique (éd. Des ronds dans l’O, 2015).
Bref, un emploi du temps chargé pour Gauz… ce qui n’est pas pour lui déplaire ! Espérons seulement qu’il parviendra à grappiller quelques moments pour avancer dans son nouveau projet romanesque (un roman qu’il a en tête depuis très longtemps). Ses lecteurs l’attendent.

FRED ROBERT
Février 2016

Pour plus de détails sur les rencontres prévues avec Gauz, rendez-vous sur le site peuple-culture-marseille.org

À lire : Debout-Payé désormais disponible en Livre de poche. Une plongée caustique et décalée dans l’univers des vigiles…et dans l’histoire de l’immigration ivoirienne en France.