Deux projets de création entre artistes et personnes détenues ou libres proposés par Lieux Fictifs à la Friche

Frontières dedans/dehors

Deux projets de création entre artistes et personnes détenues ou libres proposés par Lieux Fictifs à la Friche - Zibeline

Du 13 au 30 juin à la Friche, Lieux Fictifs propose un dialogue entre l’art, la prison et la société, développé de 2009 à 2013, avec le soutien de MP 2013. Deux projets de créations partagées entre artistes, personnes détenues (ceux du dedans), et personnes libres (ceux du dehors) sont ainsi présentés : Dans la solitude des champs de coton de Bernard-Marie Koltès, une installation cinématographique de 120 mn interprétée par 27 détenus des Baumettes et habitants de Marseille, réalisée par Caroline Caccavale et Joseph Césarini et coproduite par la Cie Alzhar. Images en mémoire, images en miroir, une exposition vidéographique de courts métrages réalisés en partenariat avec l’INA à partir d’images d’archives dans le cadre d’ateliers participatifs composés de personnes détenues et de groupes extérieurs, en France, en Europe et en Méditerranée.

ANNIE GAVA

Mai 2013

04 95 04 96 37
www.lieuxfictifs.org

Photo (c) INA Lieux fictifs

La Friche
41 rue Jobin
13003 Marseille
04 95 04 95 95
http://www.lafriche.org/

Lieux Fictifs
Laboratoire de Recherche Cinématographique
Friche Belle de Mai
13003 Marseille
04 95 04 96 37
http://www.lieuxfictifs.org/