Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

La musique fait son cinéma au Festival International des Musiques d’Écran

Fous de cinéma muet

• 9 novembre 2017⇒19 novembre 2017 •
La musique fait son cinéma au Festival International des Musiques d’Écran - Zibeline

Pour sa 13e édition, le Festival International des Musiques d’Écran propose aux amateurs du 7e art de s’immerger dans les chemins sinueux de la folie en distillant ses soirées sur l’ensemble de l’agglomération TPM. Le sujet, qui se prête volontiers à différentes exploitations sur le plan scénaristique a engendré cinéma d’angoisse, mais aussi dramatique, voire comique,  ou tout simplement expérimental. Dans ces conditions, cette édition du FiMé nous propose donc de redécouvrir un panel représentatif de ces pépites cinématographiques avec, tradition oblige, un échantillon non moins idiomatique de musiques improvisées ou écrites accompagnant ces réalisations filmiques.

L’ouverture se tiendra cette année au Théâtre Liberté, à Toulon, avec une création autour de La Passion de Jeanne d’Arc de Carl Theodor Dreyer par l’ensemble Les Voix Animées sur une composition de Christophe Demarthe (10 novembre) : nul doute que les talents expressifs des chanteurs seront mis à profit pour une approche de la folie dans ses aspects les plus tragiques. Le lendemain, le cinéma toulonnais Le Royal accueillera la musique électronique hypnotique et envoûtante du DJ producteur Joakim sur La Chute de la maison Usher de Jean Epstein adapté de la nouvelle fantastique éponyme d’Edgard Allan Poe. Le 12 on pourra se délecter d’improvisations pianistiques  sur Cauchemars et Superstitions de Victor Fleming à la Salle Jean Moulin à Ollioules par un élève de la classe de Jean-François Zygel.

Le Théâtre du Rocher, à La Garde, accueillera la schizophrénie clinique du Dr. Jekyll and Mr. Hyde de John Robertson, enveloppée des fulgurances rock et bruitistes de Zone Libre et de son célèbre guitariste Serge Teyssot-Gay qui nous avait déjà embarqué dans des explorations singulières avec son groupe interzone à Châteauvallon. Le 16, il ne faudra pas non plus manquer la singularité expressionniste, voire surréaliste, d’Une Page Folle de Teinosuke Kinugasa dans l’écrin arty de la piscine de la Villa Noailles à Hyères où l’Ensemble Polychronies donnera à entendre une création pour deux percussions, flûte et récitant (en référence au benshi japonais utilisé à l’origine) de Kasuko Narita sur un livret original de Jacques Keriguy, d’après le roman inachevé de Kawabata, co-scénariste du film. À La Valette-du-Var, le 17, le Théâtre Marelios projettera La Volonté du Mort de Paul Leni accompagné par le duo de cordes L’inquiétant suspendu pour une soirée de frissons vibratoires. L’Opéra de Toulon accueillera lui aussi cette année une création sur une composition originale d’Hugo Gonzalez-Pioli qui dirigera lui-même la phalange de la maison sur Les fiancées en Folie de Buster Keaton pour un moment festif et joyeux ! La clôture du Festival se tiendra cette année, le 19, à l’Espace des Arts du Pradet où couleront Les larmes du clown de Victor Sjöström accompagnées par le Gaël Mevel Trio.
Serez-vous prêts à plonger ?

ÉMILIEN MOREAU
Octobre 2017

FIMÉ
10 au 19 novembre
Toulon, Ollioules, La Garde, La Valette, Hyères
07 81 26 26 11 fimefestival.fr

Photographie : Les fiancés en folie © film de Buster Keaton