Le Figuière-Festival, musique, théâtre, danse, vin et convivialité, du 27 au 29 juillet à La Londe-les-Maures

Figuière, deuxième !

• 27 juillet 2017⇒29 juillet 2017 •
Le Figuière-Festival, musique, théâtre, danse, vin et convivialité, du 27 au 29 juillet à La Londe-les-Maures - Zibeline

Au cœur du domaine viticole Saint-André de Figuière, un festival va cet été prouver que les belles idées nées des envolées utopistes qui éclosent entre amis de longue date à la fin d’un repas sont effectivement les meilleures. Nicolas Barrot, créateur du festival OFF de danse contemporaine de Montpellier (entre 1994 et 97) et directeur technique de nombreuses compagnies de spectacle vivant, avec François Combard, propriétaire du domaine, ont fédéré leurs amis artistes, techniciens, passionnés de convivialité et d’expériences nouvelles pour fonder le Figuière-Festival, avec des slogans qui piquent et plaisent : « Débouchez-vous les yeux », « Carafez-vous les méninges », « Assemblages en tous genres ».

L’an dernier, la première édition a été une grande réussite : spectacles de haute qualité, public néophyte ou plus pointu conquis, vin servi à bonne température… Tout le monde en redemandait, il fallait continuer ! Sur trois soirs, théâtre, danse, musique et vidéo vont se répandre entre les ceps ou dans les chais. Le danseur chorégraphe brésilien Volmir Cordeiro ouvrira ce programme avec un solo accompagné de percussions live (Washington Timbó), Rue. Un corps aux jambes et bras immenses, une nécessité brûlante de condenser les sensations.

Dieudonné Niangouna, éminent auteur et comédien congolais (artiste associé du Festival d’Avignon 2013), offrira son jeu si intense, habité, quasi mystique, mis en scène par Jean-Paul Delore dans une adaptation de Machin la Hernie, écrit par Sony Labou TansiHag NRV, avec son solo de basse électrique saturée, distillera 20 mn de musique barjot.

On pourra profiter de la dernière pièce de Mauro Paccagnella et Alessandro Bernardeschi, Happy Hour (prix « Luminux for Theatrical Moment » au Summerhall de Edinbourg et prix du meilleur spectacle de danse décerné à The Place, Londres). Deux danseurs aguerris auscultent la fabrication d’un spectacle chorégraphique : sensible et drôle. Le/la Chut de Fanny de Chaillé (au IN d’Avignon juste avant avec Les Grands), déclinera en silence et jeu corporel toutes les nuances du lâcher prise. D’autres expériences sont au programme, et chaque soir, on danse et on boit sur la musique de DJ HS.

ANNA ZISMAN
Juillet 2017

Figuière-Festival
27 au 29 juillet
Domaine Saint-André de Figuière, La Londe-les-Maures
04 94 00 44 70
figuiere-festival.com

Photo : Machin la Hernie © Julien Hogert