Entre Alpes et Provence, une itinérance musicale en territoire rural de montagne, avec le Festival de Chaillol

Festival de Chaillol

• 17 juillet 2014⇒12 août 2014 •
Entre Alpes et Provence, une itinérance musicale en territoire rural de montagne, avec le Festival de Chaillol - Zibeline

«Préférant une logique de pollinisation à la concentration de sa programmation sur un seul site», le Festival de Chaillol «propose une itinérance qui invite à la découverte du patrimoine naturel haut-alpin, de ses petites églises, à la rencontre d’un pays et de ses habitants». Voilà bientôt vingt ans que l’équipe réunie autour de son directeur artistique Michaël Dian, a semé de précieuses graines dans la vallée du Champsaur et les reliefs du pays gapençais ! Ces passionnés, militant pour un développement culturel du territoire, ont établi un rapport intime avec ce dernier, y puisant même une source d’inspiration dans le domaine de la création musicale. C’est ainsi qu’en 2013 une partition de Georges Boeuf a été composée sur le récit de Jean Giono L’homme qui plantait des arbres. C’est une œuvre emblématique d’une programmation qui toute l’année, en dehors du même du festival de l’été, concilie l’exigence artistique et la valorisation du pays des montagnes ! À Chaillol, à l’image du berger Elzéard, on sème avec obstination, devoir et patience, chaque saison… Aujourd’hui les pousses ont grandi… et on augure une belle forêt pour demain ! Dans le même esprit, la création 2014, Le grand tomple, est un opéra de poche radiophonique qu’Ivan Solano écrit sur un livret de Catherine Peillon s’inspirant du récit de l’émigration des Haut-Alpins en Amérique.

Alors cet été, prenons de la hauteur en investissant les églises et châteaux du Buëch Dévoluy, de l’Avance et du Valgaudemar ou de la vallée de Tallard-Barcillonnette, pour butiner dans la floraison de propositions ! 24 concerts courent des dernières créations (commandes du festival) de Georges Bœuf et Alexandre Markeas (Ensemble CBarré) au jazz solitaire (Franck Tortiller, vibraphone) ou en band (Nicolas Dary Septet), voire métissé (Jasmim), du beat-box (Ange B) mêlé de chant occitan (Manu Théron) au galoubet-tambourin (Belouga Quartet), du quatuor à cordes (Quatuor Bela) au piano (Simon Zaoui), du duo contrebasse & guitare (Rémy Yulzari & Nadav Lev) au clavecin baroque (Jean-Marc Aymes)…

JACQUES FRESCHEL
Juin 2014

18e Festival de Chaillol
du 17 juillet au 12 août
04 92 50 13 90
www.festivaldechaillol.com

Photo : Remy Yulzari & Nadav Lev © Arthur Moeller