5e édition du festival des Scènes d’Avignon

Fest’hiver et compagnies

5e édition du festival des Scènes d’Avignon - Zibeline

Pour la 5e édition du festival des Scènes d’Avignon, cinq spectacles créés par des compagnies régionales se joueront du 29 janvier au 2 février. Le temps d’une dizaine de représentations alternées pour permettre au spectateur assidu de partir à la découverte des jeunes compagnies sans lieux fixes -condition sine qua non de sélection-, qui sont accueillies «dans des conditions professionnelles» par les théâtres permanents et historiques de la cité des papes, ayant eux-mêmes à leur tête un créateur -autre modalité impérative. C’est ainsi que le danseur Yourik Golovine et son théâtre de la rue Sainte-Catherine, passage incontournable du centre historique après le Chêne Noir, ont rejoint le rassemblement qui promettait l’an passé de tenter cette petite cure de jouvence pour 2013. Le festival y sera ainsi inauguré le 29 janv à 18h, puis le théâtre Golovine axé sur la danse et le théâtre corporel (créé pour rappel par un couple de danseurs étoiles en 1975), recevra Temps d’arrêt de Miguel Nosibor (29 et 30 janv), un solo reptilien, athlétique et fascinant, accueilli aux CDC des Hivernales en 2011, après sa création à aubagne et son passage au Pavillon noir

Au théâtre du Balcon, la compagnie Miranda présentera l’Odyssée Burlesque, revisitant le mythe d’Homère à travers un tour de chants comique et des numéros de cabaret burlesque mettant à l’honneur les femmes qui jalonnent cette histoire d’hommes (29 janv et 1er fév).

Au théâtre des Halles, la compagnie de l’Imprimerie (déjà accueillie à plusieurs reprises et dont certains membres jouent régulièrement pour Alain Timar) présente sa nouvelle création Level 4 No Elevator, composée par une pleïade d’artistes doués autant qu’hétérogènes (à la scénographie Serge Meyer, le vidéaste Erick Priano, le sculpteur Raphaël Mognetti ; Éric Marque à la musique, Laura Tirandaz au texte), et traversée par la comédienne Sophie Mangin (remarquée chez Matignon dans W/GB84 au festival d’Avignon 2012). Nicolas Gény aura pour mission d’orchestrer tout ce petit monde autour d’un poème plusieurs fois recommencé, plongé dans différents bains scénographiques (30 janv et 1 fév).

Adapté du texte de Georges Perec croisé à des interviews de l’ethnologue Magdalena Jarvin, la compagnie Hanna R présente au théâtre du Chien qui Fume Un homme qui dort (comment le réveiller ?). Régis Royer incarne cet homme en retrait, qui choisit de se déprendre de tout pour devenir libre (31 janv et 2 fév). Entre renoncement au monde et engagement dans l’action collective, la metteure en scène Linda Blanchet nous interroge directement.

Pour finir sportivement, le Chêne Noir accueille la compagnie Tandaim avec Italie-Brésil 3 à 2. Un spectacle subtil et virtuose d’Alexandra Tobelaim, avec Solal Bouloudnine en narrateur bouillant et JeanMarc Montera à la guitare, absolument pas réservé aux mordus du ballon !

DELPHINE MICHELANGELI
Janvier 2013

 

Fest’hiver

 Les scènes d’Avignon

du 29 janv au 2 fév

Théâtre Golovine

04 90 86 01 27

www.theatre-golovine.com

Théâtre du Balcon

04 90 85 00 80

www.theatredubalcon.org

Théâtre des Halles

04 32 76 24 51

www.theatredeshalles.com

Théâtre du Chien qui Fume