Les deux nouvelles expositions du MUCEM, qui débutent fin octobre

Expositions automne-hiver

• 29 octobre 2014⇒2 mars 2015 •
Vérifier les jours off sur la période
Les deux nouvelles expositions du MUCEM, qui débutent fin octobre - Zibeline

Le MuCEM programme deux expositions d’envergure qui débutent toutes les deux le 29 octobre : Raymond Depardon, Un moment si doux et Food, Produire, manger, consommer.

La couleur comme fil conducteur

Conçue comme une promenade dans l’œuvre intime et en couleurs de Raymond Depardon, Un moment si doux déroule le temps, des années 40 à aujourd’hui. L’exposition présente 137 photographies, dont 40 ont été spécialement réalisées pour le MuCEM, et 23 ont été prises à Marseille. La scénographie, sobre et dépouillée, adapte le parcours à la salle du MuCEM, ouverte le plus largement possible sur la mer et sur la ville. Une première partie présente les œuvres des années déclic (de 1942 à 2000) et des reportages réalisés par Depardon au Chili (1971), à Beyrouth (1978) et à Glasgow (1980) ; la seconde partie permet de découvrir les photos plus récentes dans laquelle seront présentées plusieurs photos inédites de Marseille.

Autour de l’exposition, le MuCEM organise, du 7 au 9 et les 15 et 16 novembre, un cycle cinéma et rencontres, autour des thématiques qui lui sont chères (la presse, la politique, la France rurale, les institutions) en sa présence ainsi qu’en compagnie de plusieurs invités : Claudine Nougaret, ingénieure du son et productrice qui est aussi son épouse et la collaboratrice incontournable de ses films ; Frédéric Bonnaud, journaliste et critique de cinéma, et Pap Ndiaye, historien et sociologue. La projection de Journal de France (2012) ouvre ce temps fort le 7 nov ; le 8, projection de Afriques : comment ça va avec la douleur ? (1996), suivie d’une rencontre, et de La Captive du désert (1990) ; le 9, la projection de San Clemente (1982) sera elle aussi suivie d’une rencontre, et de la projection de Urgences (1988). Le week-end suivant les films se succèderont : 1974, une partie de campagne (1974), Délits flagrants (1994), La vie moderne (2008), Ian Palach (1969)… Enfin, signalons deux publications autour de cet événement ; Méditerranée, de Raymond Depardon, aux éditions Xavier Barral en coédition avec le MuCEM (25 euros), et le catalogue de l’exposition qui a eu lieu au Grand Palais, à Paris, Raymond Depardon. Un moment si doux, aux éditions de la Réunion des musées nationaux (29 euros).

L’Alimentation en question

Initiée par ART for the world, une ONG associée au département d’information publique des Nations unies, Food résulte d’un projet itinérant mené dans 3 pays, la Suisse, le Brésil et la France. Au MuCEM, 37 artistes, venus des cinq continents, croisent leurs regards et leurs expériences sur la question fascinante de la nourriture dans notre société contemporaine, en intégrant à leurs œuvres des thématiques telles que les conséquences du changement climatique, l’inégalité dans l’accès à l’alimentation, les cuisines diverses, l’emploi de pesticides meurtriers, les différences religieuses… en faisant appel à la photo, au cinéma, à la vidéo, aux objets, etc. Cinq de ces installations émanent d’artistes qui ont réalisé des œuvres originales avec des objets choisis dans les collections du MuCEM : le Suisse John Armleder, l’Italien Stefano Boccalini, le Catalan Antoni Miralda (qui a réuni 124 objets, des sonnettes de table et des pichets décorés selon la tradition des tavernes populaires), le Grec Angelo Plessas et le Camerounais Barthélémy Toguo (qui utilise dans son projet Banjoun Station Agriculture des charrues, des herses, des charriots, etc.). À voir aussi, entre autres, la sculpture du Belge Marcel Broodthaers (Le Manuscrit) qui se composent d’objets, d’assemblages, d’accumulations de nourritures, etc ; celle du collectif Français Claire Fontaine qui aborde, avec Untitled (Redemptions), la question cruciale des déchets ; celle d’Antoni Miralda et Dorothée Selz, Miralda-Seltz traiteurs coloristes, créée avec des pains colorés de couleurs pop ; l’installation faite de filets en plastique et haricots, du Brésilien Ernesto Neto, Variation on color seed space time love

À noter, autour de l’exposition, un cycle de cinéma du 29 novembre au 1er mars (Dévorez des yeux), et pour le public jeune une visite-jeu pendant les vacances de la Toussaint (30 oct et 1re nov) et durant celles de Noël, ainsi qu’une nocturne le 5 déc.

DOMINIQUE MARÇON
Octobre 2014

Raymond Depardon, Un moment si doux
du 29 oct au 2 mars

Food, Produire, manger, consommer
du 29 oct au 23 fév

Illustrations : Asentamiento «Arnoldo Rios », province de Cantin, entre Temuco et Puerto Saaverdra, Chili, 1971 © Raymond Depardon – Magnum Photos, et Marcel Broodthaers, Le Manuscrit, 1971   Collection privée c ADAGP, Paris 2014, Courtesy Estate Marcel Broodthaers, Ph. DR

Marcel-Broodthaers,-Le-Manuscrit,-1971---Collection-privée-c-ADAGP,-Paris-2014,-Courtesy-Estate-Marcel-Broodthaers,-Ph.-DR

 


Mucem
Môle J4
13002 Marseille
04 84 35 13 13
mucem.org