Le Festival International des Nuits Pianistiques d’Aix-en-Provence, un condensé d'excellence et de partage

Excellence et transmission

• 1 août 2017⇒12 août 2017 •
Le Festival International des Nuits Pianistiques d’Aix-en-Provence, un condensé d'excellence et de partage - Zibeline

Depuis 25 ans, le Festival International des Nuits Pianistiques d’Aix-en-Provence, fondé par le pianiste Michel Bourdoncle, propose une programmation éclectique interprétée par des artistes internationaux et régionaux

Transmission

Une partie essentielle du festival repose sur une volonté pédagogique. Du 31 juillet au 13 août, l’Académie Internationale des Nuits Pianistiques accueillera, comme chaque année depuis 2006, une centaine d’étudiants venus du monde entier. Une trentaine de professeurs aux parcours internationaux les encadreront, dans leur approche du piano, piano-jazz, cor, percussions, flûte, hautbois, violon, violoncelle, contrebasse, chant, orgue, harpe, direction d’orchestre, mais aussi lecture à vue et accompagnement au piano. De nouveaux talents se dessinent ici, et nous pourrons les découvrir lors des concerts des stagiaires de l’Académie et du concert de la classe de direction d’orchestre sous la houlette du directeur du Conservatoire, Jean-Philippe Dambreville, avec des œuvres de Haydn, Mozart, Britten. Sophie Joissains, adjointe à la culture de la Mairie d’Aix-en-Provence, souligne avec force les qualités de persévérance, de partage, de pédagogie éclairée, de générosité, qui accordent à cette manifestation la légitimité de son aura régionale et internationale.

Excellence

Quinze concerts seront présentés avec des musiciens d’exception. On applaudira Konstantin Lifschitz dans les Sonates pour piano de Beethoven (du n° 21 au n° 24), Jean-Marc Luisada, poète du piano, dans un programme Beethoven (6 Variations op.34 en fa majeur, Sonates op. 26 et op.101) et Chopin (3 Nocturnes, Barcarolle op. 60, Polonaise en la bémol majeur op.53). Une soirée à deux pianos verra Frédéric Aguessy et Samuel Parent puis Carine Zarifian et Christophe Bukudjian interpréter des œuvres de Brahms, Haydn, Rachmaninov, Stravinski, Debussy et Ravel. L’instrument roi se lovera dans des formes de musique de chambre : Nicolas Bourdoncle, aux côtés de Bilal Al Nemr, Alix Vaillot (violons), Jossalyn Jensen (alto) conjugueront leurs talents autour du Quintette avec piano en mi bémol majeur op.44 de Schumann, chef-d’œuvre romantique du genre, tandis que le Quintette avec piano en la majeur op.81 de Dvorak, au sommet de la maîtrise de son art, sera servi par le piano de Jacques Rouvier, les violons de Pierre-Stéphane Schmidlet et Marie-Laurence Rocca, l’alto de Laurent Camatte et le violoncelle de Frédéric Lagarde. Le violoncelle de Razvan Suma rencontrera le piano de Josu Okinena pour les sonates 1 et 2 que Brahms composa pour ces deux instruments. L’œuvre d’art qu’est l’orgue de l’auditorium Campra, avec ses 2000 tuyaux, sa double console numérique, sa marqueterie, se réjouira d’être entre les mains du grand organiste Brice Montagnoux, qui offrira avec le trompettiste Vicente Campos un concert qui s’attachera à des pièces de Bach, Torelli, Duruflé, Corelli, Messiaen, Haendel.

Création mondiale

Cette année, la création mondiale du concerto pour piano Parcours et images du pianiste et compositeur français d’origine argentine Carlos Roque Alsina ouvrira le Festival. Lorsqu’il l’entendit la première fois, le chef d’orchestre Otto Klemperer écrivit à Perón : « Vous avez avec Alsina un nouveau Mozart ». Ce concerto composé pour Les Nuits livre une partition brillante que jouera Alsina lui-même au piano, aux côtés de l’Orchestre Symphonique de l’Opéra de Toulon. Les trois mouvements brossent des images sonores qui s’irisent des variations rythmiques, des glissandi des cors et du piano, « réfléchissent sur la nature même de la forme en musique », dans une convergence où les sons et les représentations physiques se fondent en une alchimique synesthésie. Densité, énergie, précision virtuoses… un cadeau enchanté !

Notons que les tarifs, compris entre 10 et 20€, restent doux et attractifs, un effort rare dans le monde des manifestations auréolées d’un tel prestige.

MARYVONNE COLOMBANI
Juillet 2017

Les Nuits Pianistiques
1er au 12 août
Conservatoire Darius Milhaud, Aix-en-Provence
06 74 45 68 10 lesnuitspianistiques.org

Photographie : Carlos Roque Alsina © X-D.R

Conservatoire Darius Milhaud
1 avenue Malherbe
13100 Aix-en-Provence
04 42 38 76 28
www.aixenprovence.fr