Jasmine Lebert, nouvelle directrice du 3bisf à Aix en Provence, évoque la nouvelle saison

Être en lienVu par Zibeline

Jasmine Lebert, nouvelle directrice du 3bisf à Aix en Provence, évoque la nouvelle saison - Zibeline

Le 3bisf, situé au sein de l’hôpital Montperrin, a changé de direction juste avant la crise sanitaire. Une prise de fonction dans une situation extrême pour Jasmine Lebert qui affiche détermination et optimisme, dans le même esprit que Sylvie Gerbault qui l’a précédée.

Zibeline : Comment arrive-t-on à la direction d’un théâtre comme le 3bisf, dans les conditions si étranges de l’année 2020 ?

Jasmine Lebert : C’est difficile à résumer ! Ce contexte extrêmement particulier m’a permis d’entrer d’une manière presque à contre-sens, et du coup a induit naturellement une interrogation sur les fondamentaux du projet du 3bisf, dont j’étais déjà évidemment particulièrement proche. Prendre la direction d’un lieu de vie, d’hospitalité, au cœur d’un hôpital ouvert au quotidien, à un public mêlé de patients, de soignants, et de personnes extérieures de la ville et du reste de la société au moment où ce lieu ferme, accordait une charge symbolique très étrange. L’équipe du 3bisf vivait une situation inédite également, puisque depuis trente-cinq ans que ce lieu existe, tout son enjeu réside dans l’accueil et l’hospitalité. Ce commencement a ressemblé à un séminaire de deux mois, au cours duquel on a travaillé à construire la saison et à se rencontrer en n’étant ni dans les lieux, ni au contact quotidien du public ni des patients ni des soignants, c’était absolument antinomique ! Pourtant, ce contresens absolu a permis une approche autre, « de biais », dans le cœur du projet. En en parlant énormément, en partageant beaucoup, en composant avec Diane Pigeau, -car nous avons une double direction artistique des arts vivants et des arts visuels-, j’ai poursuivi la mise en dialogue des disciplines artistiques -la singularité et la force du 3bisf- par un projet artistique de création contemporaine, pluridisciplinaire.

Un travail d’équipe qui privilégie le décloisonnement ?

La composition de l’équipe est à l’image du lieu, avec scientifiques, patients, artistes, gens de l’extérieur. L’étrangeté de la situation, cette véritable coupure et l’éclatement de l’équipe qui ne pouvait plus se réunir, ne nous a pas empêchés de travailler, mais dans un contexte où l’on a pu beaucoup échanger à propos de ce projet éminemment singulier, qui s’est bâti dans la continuité des débuts du 3bisf, une initiative citoyenne avant la lettre, et poursuivi grâce à Sylvie Gerbault de manière plus structurée. Le projet actuel met en dialogue arts visuels et arts vivants, tout en conservant la dimension d’hospitalité du lieu. Expérimenter ensemble, s’appuyer sur la force du collectif, décloisonner les genres, ce lieu nous permet d’inventer de nouveaux modes. Cette saison s’appuie sur les esthétiques relationnelles. La notion de lien traverse toute la saison par la mise en œuvre de langages artistiques qui reposent sur des formes parfois immatérielles. Il y a une co-construction avec des artistes hybrides, allant de l’art visuel au théâtre, à la danse, en un même mouvement. S’exerce ainsi une forme de résistance à toute forme d’emprisonnement. Nous avons même l’ambition d’un jardin partagé méditerranéen !

Une belle effervescence !

Nous recevrons une vingtaine de projets artistiques, deux résidences de recherche de six mois chacune, et cinq résidences de création ; et du côté des arts vivants, nous accueillerons treize compagnies, dont un grand nombre en création (le projet Tridanse par exemple). Le rapport au vivant sera exploré sous toutes ses formes. Les artistes viennent tenter des pas de côté, une respiration dans cet endroit rare qu’est le 3bisf.

Propos recueillis par MARYVONNE COLOMBANI
Septembre 2020

3bisf, Aix-en-Provence
04 42 16 17 75 3bisf.com

Photographies :
Jasmine Lebert © Aliette Cosset
Cie Shonen – Eric Minh Cuong Castaing 2019 (compagnie en connivence) © Kamila K Stanley

3bisf
Hôpital Montperrin
109 avenue du Petit Barthélémy
13617 Aix en Provence
04 42 16 17 75
http://www.3bisf.com/