La question du vivre ensemble posée en un livre et une pièce à la bibliothèque Méjanes le 14 juin

Et si l’on parlait théâtre ?

• 14 juin 2019 •
La question du vivre ensemble posée en un livre et une pièce à la bibliothèque Méjanes le 14 juin - Zibeline

Évènement à ne pas manquer à la bibliothèque Méjanes, une carte blanche est offerte à Pétra Wauters et Agnès Pétreau. La première présentera son dernier livre, concocté avec Lew Bogdan, Comme neige au soleil, Le festival mondial du théâtre, Nancy (1963-1983), un ouvrage de référence publié aux éditions L’entretemps. Le titre est inspiré d’une formule de Stanislavski, comparant le théâtre à « la neige qui fond au soleil, ne laisse pratiquement aucune trace visible et pourtant, imprègne le sol qu’elle féconde pour le Renouveau ». En un peu plus de cinq cents pages, les auteurs livrent un panorama de ce vivier foisonnant que fut le festival de Nancy qui n’a guère d’équivalent, analysant les contextes politiques qui ont permis sa création, leur implication dans son évolution, les principes qui l’on guidé, nourri : démarches esthétiques, esprit de recherche, (les choix des pièces, des troupes, liés parfois aux hasards de rencontres heureuses, mais peut-on parler de hasards tant la synergie était forte !), une analyse de la société par le prisme sans cesse remis en question d’un art exigeant, qui se voulait, plus encore qu’un « théâtre engagé », « un théâtre où l’on balançait sans cesse entre le défi politique et le défi esthétique » ; Lew Bogdan définit ce festival comme « une épopée moderne du théâtre, concentrée dans le temps mais infinie d’un point de vue géographique ; une chevauchée décomplexée, passionnée, joyeuse, parfois dramatique, dans tous les territoires, même les plus secrets, les plus inattendus, les plus inaccessibles »… À l’histoire de cette manifestation atypique, succède une série d’entretiens avec divers acteurs du festival, Jean-Jacques Hocquard, Jack Lang, Roland Grünberg, Jacky Chevalier, Robert Abirached, Françoise Kourilsky, Michel Massé, Colette Godard, Pina Bausch, Emiliano Suarez… Les artistes alors « avaient le pouvoir en mains » (Maria Perchiazzi)… On se laisse porter par les propos, l’enthousiasme, l’on découvre les secrets de certaines pièces, de mises en scène, les influences entre les divers théâtres du monde entier se dessinent là, inventives, bouleversants témoignages de la force créatrice des artistes, de leur capacité à faire le pas sur le côté (parfois davantage) qui donne à voir et appréhender ce qui nous entoure autrement, aiguisant notre esprit et nos émotions… Le style épouse avec justesse les voix de chacun, leur rendant leur phrasé, les méandres de pensées qui s’orchestrent au fur et à mesure de leur formulation. Une somme !

En deuxième partie, l’on découvrira la nouvelle pièce d’Agnès Pétreau (Cie Senna’ga) qui s’inscrit dans le cycle de travail artistique de la comédienne, metteure en scène et dramaturge consacré au thème de la famille. Après Arsène et Coquelicot (Sylvain Levey), J’aime pas ma petite sœur (Sébastien Joanniez), voici 11 à table qui s’attache à ce début fascinant d’aventure collective qu’est une naissance… Chloé, à l’occasion de son élection au Conseil Municipal de Pontvermeil, se remémore ses débuts, en famille d’accueil. Une foule de personnages, tous interprétés avec verve et intelligence par Agnès Pétreau, émergent du flux des souvenirs qu’une narration tendre et humoristique rend particulièrement attachants. Une nouvelle pépite de la Cie Senna’ga à savourer…

MARYVONNE COLOMBANI
Juin 2019

14 juin
Espace Jules Isaac, Bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence
04 42 91 98 88 citedulivre-aix.com

Photographie : Pétra Wauters, Agnès Pétreau © X D-R


Bibliothèque Méjanes / Cité du Livre
8-10  Rue Allumettes
13090 Aix-en-Provence
04 42 91 98 88
http://www.citedulivre-aix.com/citedulivre/