Festival de musique du monde à Aix-en-Provence à partir du 19 octobre

Escales musicales en Méditerranée

• 19 octobre 2018⇒27 octobre 2018 •
Festival de musique du monde à Aix-en-Provence à partir du 19 octobre - Zibeline

Créé en 2010 par la Boîte à MUS’, le festival MUS’iterranée fête sa 9e édition en six soirées qui nous entraînent dans un long voyage qui nous mène en Afrique, en Asie, en Amérique Latine, et emprunte des détours poétiques en Perse et en Europe de l’Est. Les musiques du monde déclinent leurs rythmes, leurs mélodies leurs accords, monodies, polyphonies, voix a capella, ensembles instrumentaux, et nous content des ailleurs où mûrissent nos imaginaires.

En ouverture, deux grandes interprètes conjugueront leur finesse expressive : le chant de Françoise Atlan rejoindra le setar de Shadi Fathi à travers un florilège de chants sacrés et profanes puisés dans les trois traditions monothéistes de Al Andalus, Canso de Fin Amor occitan, poésie Soufie du poète persan Hafez, extases d’Hildegarde von Bingen ou de Rabi’a al Addaouiyya….

L’église du Saint-Esprit d’Aix-en-Provence accueillera aussi le groupe Accentu. Jean-Pierre Giorgetti au chant, Mathieu Giorgetti au cistre, violon, flûte, cornemuse et Sébastien Ortega Duchêne à la guitare, mêlent tradition et modernité dans le creuset d’arrangements originaux.

On s’échappe le temps d’une soirée au Tholonet pour se griser des rythmes trépidants des musiques de l’Europe de l’Est, syncopes, joie de l’impair, polyphonies et mélodies, bulgares, roumaines, serbes, turques, grecques, tziganes, une véritable Babel de langues, d’atmosphères, de sonorités que le groupe Jarava rend avec une virtuosité jubilatoire.

L’amphithéâtre de la Verrière accueille les trois derniers concerts : Taâlisman, qui nous transporte dans la magie de l’Inde, tablas, chants, métissages, un condensé envoûtant d’épices ; la Dame Blanche, légende vivante qui passe du chant à la flûte, ou aux percussions avec le même irrésistible élan, hip hop, cumbia, dance hall, reggae… auquel répondra Baja Frequencia et ses inspirations jamaïcaines traversées des énergies de la cumbia, du hip hop et de la trap music ; et Bamboo Orchestra, en clôture, qui apportera son instrumentarium unique, composé de bambou, métallophones, marimbas, tambours japonais, pour une musique fascinante et inclassable dont la profondeur des timbres est déjà un voyage !

MARYVONNE COLOMBANI
Octobre 2018

Festival Mus’iterranée
19 au 27 octobre
Divers lieux, Aix-en-Provence
04 42 38 81 33

Photo : Francoise Atlan -c- Shelomo Sadak