Entre lumière et ombreVu par Zibeline

 - Zibeline

À la Chartreuse, peintures, photographies et installations de Guy de Malherbe restituent l’esprit des lieux

Alors que d’un côté du Rhône, la ville du théâtre a pris l’effervescente habitude de toutes les attentions, le visiteur se donnera la peine de prendre de la hauteur vers la Chartreuse. Il suffit de passer le pont… C’est ce que le peintre Guy de Malherbe a vécu le temps d’une résidence, comme un écho au retrait du monde souhaité par les religieux en des temps plus anciens. Après une première restitution dans la Tour Philippe Le Bel, son travail se déploie actuellement dans la Chartreuse à travers peintures, photographies et installations réalisés in situ. Ici ce fut pour l’artiste l’expérience particulière de la puissance de l’écrasement solaire où tout se joue sans nuance parfois dans une certaine brutalité : «En déambulant dans la Chartreuse, j’ai été saisi par le jeu constant de l’ombre et la lumière dans l’architecture…/…Dans ce lieu où l’harmonie semble liée à la règle, l’ombre est ténèbres et la lumière aveuglement. La paix n’est qu’apparente, la violence sous-jacente».

Tout ici vit la dialectique du clair et de l’obscur. Les photographies retiennent la scansion répétitive des ombres portées sur le sol, les peintures de grand format renvoient par les jaunes d’or et de Naples à la minéralité d’un environnement surexposé suggérant des paysages de lumière suspendus. Dans les angles assombris des livres amassés nécessitent un éclairage artificiel. Ailleurs, dans les cellules monacales, des écritures chiffonnées, un crâne orné d’or, protégés derrière une vitre, s’exposent dans les passe-plats étroits et sombres, devenus pour un temps reliquaires.

CLAUDE LORIN

Juin 2012

 

Obscuritééblouissement

Guy de Malherbe

jusqu’au 5 août

La Chartreuse, Villeneuve-lez-Avignon

La Chartreuse
58 rue de la République
30404 Villeneuve lez Avignon Cedex
04 90 15 24 24
http://www.chartreuse.org/