Entre deux eauxVu par Zibeline

 - Zibeline

On peut voir la mer au Domaine départemental du Château d’Avignon grâce à une sélection éclectique d’œuvres contemporaines, parfois entre deux eaux

L’argument est stimulant. En Camargue la mer n’est jamais loin même s’il nous faut remonter cinq mille ans en arrière, rejoindre l’eau salée à quelques lieues ou creuser quelques mètres sous nos pieds. Ici le combat contre l’eau saline est permanent, et le domaine conçu par Louis Noilly-Prat à la fin du XIXe siècle est un bel exemple de domestication de l’eau douce.

Comme une archéologie réinventée, Se souvenir de la mer offre de nombreuses formes -installation, sculpture, photo, vidéo, dispositif sonore- pour s’ouvrir avec l’esquif de papier d’Olivier Grossetête et le jet ski de béton de Boris Chouvellon tous deux échoués sur le pré.

Le bestiaire marin est évoqué avec Paul Amar (vitrine de coraux, coquillages multicolores), les moules (authentiques) de Broodthaers, Philippe Droguet (oursins en coquilles d’escargot, semences de tapissier), Laurie Karp qui tronçonne du saumon en faïence émaillée, Yves Chaudouët qui déploie des abysses obscures et leds lumineuses.

Les objets de plage populaires (Bartholani & Caillol, Gérard Deschamps) sont transfigurés par les  matériaux comme le zinc (Antoine Dorotte, Bill Woodrow), le bronze (Olivier Sabin), le sel de la Mer morte (Sigalit Landau). La mer affirme sa présence à travers une belle sélection de vidéos dont cette  projection sur écran-étagère et verres d’eau de Masbedo, Sarkis diluant le sublime de David-Caspar Friedrich dans un bol en une aquarelle fugitive. Plus radical, Marcel Dinahet privilégie au visuel l’ouïe par signaux sonores et carte maritimes (Les Radiophares).

On aurait apprécié aussi que les embruns conduisent à des commandes spécifiques plus en lien avec les lieux. Mais les moyens manquent peut-être, les grands évènements de l’année prochaine aspirant les courants au risque d’assécher les sources et n’être plus qu’un souvenir ?

CLAUDE LORIN

Juillet 2012

 

Se souvenir de la mer

jusqu’au 31 octobre

Domaine Départemental du Château d’Avignon

Saintes-Maries-de-la-Mer

04 13 31 94 54

www.culture-13.fr

Château d’Avignon
route d’Arles
13460 Saintes-Maries-de-La-Mer
04 13 31 94 54
www.chateaudavignon.fr