Vu par ZibelineUn mois de cirque dans la métropole

En piste !

• 16 janvier 2020⇒16 février 2020 •
Un mois de cirque dans la métropole  - Zibeline

C’est reparti pour un mois de cirque dans la métropole marseillaise ! Comme le laisse présager l’affiche de cette 3e édition, baignant l’ombre chinoise d’un acrobate dans le ramage d’un arbre, l’Entre-deux Biennales fera la part belle à la nature. Avec la fresque inspirée des forêts jurassiennes du Cirque Plume, pionnier du nouveau cirque qui signe là son spectacle d’adieu (La dernière saison, 24 janvier au 9 février au Silo) ; mais aussi avec un rituel dédié au cycle des saisons, inventé par le Théâtre du Centaure aux portes des calanques (Verger d’utopies, 16 février). En famille, direction l’Ouest pour du grand spectacle (Cirque Eloize, 4 & 5 janvier à Miramas ; Gravity and Other Myths, 18 janvier à Fos-sur-Mer ; Les 7 doigts, 11 et 12 février à Istres), et de l’intimiste à Marseille (Lonely Circus, 24 au 26 janvier au Théâtre Massalia ; Blizzard Concept, 16 janvier au CREAC). Puisant aussi dans la littérature, le cirque fait découvrir, auprès de Jean-Baptiste André et Dimitri Jourde, une relecture corporelle de la Solitude des champs de coton de Koltès (Deal, 4 et 5 février à la Gare Franche) ; avec une force vive locale, la Cie Azeïn, une adaptation aérienne de L’écume des jours (Lily Water, 15 au 17 janvier à Vitrolles puis 6 et 7 février au Bois de l’Aune). À la Criée, deux temps forts inratables : Christophe Huysman poursuit son exploration du mât chinois (Instable, 24 au 26 janvier) ; associée au chorégraphe Rachid Ouramdane, la Cie XY s’inspire quant à elle des essaims tournoyant d’étourneaux, démultipliés par les portés acrobatiques de ses 19 acrobates au plateau (Möbius, 31 janvier et 1er février). Enfin, il ne faudra pas tarder à réserver pour Encatation, expérience culinaire proposée par Johann Le Guillerm et le chef étoilé Alexandre Gauthier (6 au 9 février à Istres). Et oser miser sur l’émergence, avec une étape de travail du collectif Merken, dans laquelle Pamela Pantoja évoque la lutte féminine contre la dictature chilienne, dans une magnifique actualisation d’une technique oubliée, la suspension par les cheveux (Je tirerais pour toi, 23 janvier au CREAC). 
JULIE BORDENAVE
Décembre 2019

Entre-deux biennales
16 janvier au 16 février
Divers lieux, Bouches-du-Rhône
04 91 55 62 41 biennale-cirque.com 

 

Photo : La dernière saison, Cirque Plume © Yves Petit