Le Festival Durance Luberon, moments précieux du 6 au 20 août

Éclectisme au cœur de l’été

• 6 août 2016⇒20 août 2016 •
Le Festival Durance Luberon, moments précieux du 6 au 20 août - Zibeline

Le Festival Durance Luberon, même s’il a la particularité d’être actif à l’année, offre à l’été des moments précieux. Traversant les villages de la région Durance Luberon, un programme éclectique glisse de l’opéra au jazz, de la salsa à l’oratorio ou se rapproche de la mer en cultivant le goût de l’opérette marseillaise. Du 6 au 20 août, on visite la région en musique, Grambois, Mirabeau, Le Puy Sainte-Réparade, Lauris, La Roque d’Anthéron, Saint-Estève sur Janson. Châteaux et domaines ouvrent leurs portes, parfois pour la seule fois de l’année, comme le château de Mirabeau ; on se retrouve sur une place de village (Grambois), dans la sérénité d’une abbaye (Silvacane) ; le théâtre de verdure de Saint-Estève-sur-Janson apporte sa fraîcheur… et les artistes talentueux comblent avec finesse et virtuosité les attentes des spectateurs les plus difficiles, soutenant sans peine la comparaison avec les prestigieux festivals internationaux qui hantent le sud en cette période de l’année. Ajoutez-y la convivialité unique des apéropéras ou des apérojazz, le repas thématique de Mirabeau, qui vous emportera cette année à Bali après la Parade Bali dans les rues du village, grâce aux sonorités complexes et luxuriantes du gamelan. Mozart est au rendez-vous aux côtés de Rossini, Offenbach et Strauss, avec l’apéropéraVirginie Fenu (soprano), Florent Leroux (baryton) et le virtuose piano de Vladik Polionov se jouent avec espièglerie des codes, et en costumes ! Raphaël Imbert et le Dancing Jazz Band Quartet puisent dans toutes les époques du jazz pour un parcours enlevé où saxophones, trombone, guitare, accordéon et batterie, se livrent à de somptueuses improvisations. Départ pour l’Amérique Latine avec l’orchestre de Salsa Diabloson, qui propose un stage d’initiation à la salsa l’après-midi précédant le spectacle, rencontre humaine et festive de haut vol ! Brigitte Peyré (soprano) et Murielle Tomao (mezzo-soprano) reviennent avec leur spectacle Les brigandes du château d’If, à voir ou revoir avec jubilation (à lire sur journalzibeline.fr OU https://www.journalzibeline.fr//critique/les-brigandes-du-chateau-dif/). Enfin, une « grosse production » est au programme : Le Roi David d’Arthur Honegger, psaume symphonique en trois parties, d’après le drame de René Morax. Chœur, orchestre, récitant de l’ensemble Ad Fontes Canticorum, magistralement mené par Jan Heiting, l’interprètera dans l’écrin de l’abbaye de Silvacane. Cette œuvre saluée pour son caractère innovant en 1921 par la critique unanime et enthousiaste, frappe par son intense poésie. Que de belles découvertes ! Et ce, grâce à une équipe de vrais bénévoles qui, année après année, animés de la même passion, de la même énergie, du même dévouement, portent le Festival qui fête sa 19e édition.

MARYVONNE COLOMBANI
Juillet 2016

Festival Durance Luberon
6 au 20 août
Grambois, Mirabeau, Le Puy Sainte-Réparade, Lauris, La Roque d’Anthéron, Saint-Estève sur Janson
06 42 46 02 50
www.festival-durance-luberon.com

Photo : Jan Heiting et choeur -c- Bertrand Périsson