11e édition du festival Greli Grelo, toujours porteur d’imaginaires propices au voyage

Échappées belles dans la roue du VéloVu par Zibeline

• 28 février 2020⇒4 mars 2020 •
11e édition du festival Greli Grelo, toujours porteur d’imaginaires propices au voyage - Zibeline

11e édition de la Biennale de théâtre d’objet Greli Grelo concoctée par le Vélo Théâtre en Pays d’Apt.

Premier lieu à avoir été labellisé « Scène conventionnée théâtre d’objet » en Région Paca par le ministère de la Culture (en 2017), le Vélo Théâtre, fondé par les plasticiens Tania Castaing et Charlot Lemoine, développe « le croisement des arts et l’accompagnement d’artistes qui fabriquent et expérimentent des œuvres nouvelles », donne une visibilité aux projets de création misant sur le théâtre d’objet, au croisement des arts plastiques et de la scène. Depuis la première édition en 2008, le festival Greli Grelo a pris de l’ampleur, investissant les lieux culturels de la ville d’Apt et la salle des fêtes de Saint-Saturnin. Cette 11e édition ne déroge pas à la règle, invitant des artistes venus d’Italie, d’Allemagne, d’Ecosse et de plusieurs régions de France, tous porteurs d’imaginaires propices au voyage. 

C’est un des spectacles emblématiques du Vélo Théâtre, Enveloppes et déballages, qui donne le ton dès la soirée d’ouverture (28 février). Un théâtre fourmillant d’objets jaillissant de colis délivrés par un facteur fantaisiste, créateur de mondes minuscules, colorés et enchanteurs ! Le même soir, et durant 6 jours, le « brico-luminologue » Flop (Philippe Lefebvre) fera jaillir de son Travel-lllling une radiographie poétique d’objets et de vêtements au gré d’ombres, reflets et couleurs révélateurs, tandis que les Ombres électriques de la Cie Florschütz & Döhnert tournent, roulent, créent ombres et lumières lors des rotations d’une drôle de machine qui turbine en musique. C’est aussi en musique -claviers, percussions, objets en tous genres- et en ombres chinoises que la Cie du Pestacle convie les tout-petits (dès 2 ans) Sous la lune, là où le sommeil rejoint les rêves les plus doux et efface les petites peurs en révélant des trésors imaginaires… Les plus grands ne sont pas en reste, avec des propositions qui déclinent le théâtre d’objet sous des formes variées : avec l’artiste écossaise Shona Reppe il se découvre Sous la surface, une installation plastique (mise en scène par Charlot Lemoine) ébouriffante peuplée d’images intrigantes, galerie éphémère qui rend l’ordinaire extraordinaire et où rien n’est ce qu’il semble être ; il se fait imagé avec le Théâtre de cuisine qui remonte le temps pour une Conversation avec nos ancêtres sur les pas d’une jeune femme qui ravive la mémoire de sa grand-mère ; ainsi qu’avec les machines mécaniques et poétiques de Magali Rousseau qui tentent toutes de s’envoler et échouent, brassant l’air et la lumière (Je brasse de l’air) ; ou encore marionnettique avec les peluches automatisées de la Cie 36 du mois, petits êtres hauts en couleurs installés sur les gradins qui commentent l’univers qui les entoure à coups d’envolées philosophiques, blagues ou monologues égocentriques. 

Les spectacles sont par ailleurs accompagnés d’ateliers, de performances surprises, d’expositions….

DOMINIQUE MARÇON
Février 2020

Greli Grelo – Biennale de théâtre d’objets
28 février au 4 mars
Divers lieux, Pays d’Apt
04 90 04 85 25  

Photo : Enveloppes et déballages © Christophe Loiseau