Suivez les bijoux d'invention proposés par les artistes lors de la 6e édition des Eauditives les 30 et 31 mai et le 2 juin à Brignoles

Eauditives, 6e édition

• 30 mai 2014⇒31 mai 2014, 2 juin 2014 •
Suivez les bijoux d'invention proposés par les artistes lors de la 6e édition des Eauditives les 30 et 31 mai et le 2 juin à Brignoles - Zibeline

Les eaux du Carami doivent être dotées des vertus de celles de la fontaine de Vaucluse. On ne sait si Pétrarque y aurait chanté Laure avec les mêmes mots, mais pour la sixième édition, la ZIP (Zone d’Intérêt Poétique) de Barjols et les éditions Plaine Page continuent d’explorer le champ des voix/voies de la création par les places et les fontaines du centre-ville de Brignoles. Curieux et spectateurs avertis se délectent des bijoux d’invention que proposent les artistes. Cette année, huit auteurs invités, parmi lesquels sept sont édités par les éditions Plaine Page. Grands voyageurs, ils livrent leurs réflexions, leur approche vécue de l’immensité du monde. Ritta Baddoura, Hervé Brunaux, Raoul Hébréard, Karin Huet, Yves Perret, Katy Remy, Franck Smith, Lucien Suel, seront présentés par Micheline Simon et Yann Nicol. Pour la première année, un partenariat se noue avec l’École Supérieure d’Art de Toulon Provence Méditerranée. Cinquante-huit étudiants, sous l’égide de leur professeur, poète et performeur Patrick Sirot, vont nourrir le centre de Brignoles, passant par le Centre d’art du Pôle Culturel des Comtes de Provence, les places et les fontaines, de leur travail performatif et plastique. Au mérite de publier un genre peu vendeur, les éditions Plaine Page permettent celui d’accorder à cet art si subtil de prendre sa place dans la cité, reprenant la formule de Lagardère (pas le magnat de l’édition) : «Si tu ne vas pas à la poésie, elle ira à toi !».

MARYVONNE COLOMBANI
Mai 2014

le 30 mai à 18h, le 31mai de 9h à 19h30 et plus
le 2 juin à 10 h restitution des ateliers scolaires
www.plainepage.com
www.facebook.com/les.eauditives

Photo : Patrick Sirot, Eauditives 2013, Brignoles © Claudie Lenzi