Les Flâneries d'Aix 2017, un cru particulièrement foisonnant et éclectique

Douceurs horticoles

• 24 juin 2017⇒25 juin 2017 •
Les Flâneries d'Aix 2017, un cru particulièrement foisonnant et éclectique - Zibeline

En prémices de l’été, les Flâneries aixoises se glissent dans les jardins, ouvrent des portes inattendues et offrent aux visiteurs de petits joyaux choisis avec discernement et amitié par leur infatigable instigatrice, Andréa Ferréol et son association Aix-en-œuvres. Coups de cœur visuels, musicaux, olfactifs, littéraires, chorégraphiques, jalonnent un parcours enchanteur dans le quartier Mazarin. Chants d’Orient et d’Occident mêleront leurs timbres par la grâce de la voix lumineuse du jeune ténor Firas Albitar accompagné du piano de Racha Arodaky et du violoncelle de Dominique de Williencourt, les couleurs d’une large palette (du jazz à la samba) prendront de beaux envols avec la soprano Mélody Louledjian et son Quartet, on swingue avec le dynamique trio vocal Cockt’elles, le Duo Keynoad s’emportera aux accents de la voix et de la harpe celtique d’Ameylia Saad Wu aux côtés du violoniste Christian Kiane Fromentin, l’accordéon de Pascal Contet jonglera entre classique et contemporain, les guitares d’Anaïs Le Fur et Marianne Formenti (Duo Bailecito) déclineront un répertoire qui passe avec aisance de la musique de la renaissance aux chants populaires de l’Amérique Latine,  Vincent Fuchs proposera des variations virtuoses à la clarinette, enfin, on écoutera avec délices les pianos expressifs des jeunes interprètes Nicolas Bourdoncle ou Manon Delort, tandis qu’Édouard Exerjean offrira ses subtiles partitions littéraires. Qu’est-ce, pensez-vous, intrigués, un nouveau festival musical ? Bien plus varié que cela ! Dans l’orbe des notes, on découvrira les photographies d’Éric Deville, confondantes recompositions sur le thème de la Babel de Brueghel l’Ancien, celles de Juliette Chenais de Busscher, qui se met en scène dans une multiplication narrative pleine d’humour, celles de Patrick Braoudé et leur facture impressionniste, ou encore celles de Trevor Narg qui réécrivent le réel. Les sculptures de Joe Nell redessinent l’espace, lui accordant une étonnante dimension fictionnelle ; les pierres échappent à la pesanteur sous le ciseau de Denis Augé qui se qualifie de « charmeur de pierres » ; les bronzes anthropomorphiques de Gilles de Kerversau convoquent un bestiaire aux postures humaines, nous renvoyant au monde des fables, l’artiste partage son atelier, l’Espace KM, avec Estelle Misbach créatrice de bijoux (Miss Back).  Le regard aigu et tendre de Denise Fernandez Grundman s’attache aux visages, aux corps, estompe les contours par un foisonnement de fils enchevêtrés, gravures et dessins rendent au monde sa palpitation première et bouleversante, pendant que les peintures de Philippe Morice arpentent les paysages unissant nervosité des traits et douceur des pastels. Jouant avec l’optique, Olivier Glon développe un art lenticulaire surprenant (création d’images auto-stéréoscopiques), avec ses personnages qui émergent sur grand format et se meuvent au gré des points de vue. Les grands soleils de verre de Christophe Bricard baignent le spectateur dans une lumière en 3D, sensation initiatique ! La céramique de l’atelier du Grand Réal présentera ses créations, figures hybrides et fantastiques, peintes et émaillées. Les jardins deviennent « territoires chorégraphiques » avec Roberte & Robert, embaument davantage par la magie des parfums proposés par Olivier Le Didroux qui vous initiera à leur composition avec les créations originales du Cercle des Parfumeurs Créateurs. L’humour des bandes dessinées de Pierre Fouillet, illustrateur du Dico des mots pour briller en société de Daniel Lacotte, côtoiera les travaux de Yohann Propin et sa verve qui vous croquera en quelques touches d’encre et d’aquarelle. Ajoutez à tout cela l’exposition des costumes du film de Fellini Les Clowns, et les lectures portées par les comédiens et les auteurs, Brigitte Fossey, Michel Leeb, Paule Constant, Irène Frain, Catherine Arditi, Charles Berling, Andréa Ferréol qui nous offre le bonheur de se livrer elle aussi à l’exercice. Flâneries d’esthètes, gourmandises artistiques, rencontres… et ce à la portée de tous, car c’est gratuit.

MARYVONNE COLOMBANI
Juin 2017

24 au 25 juin
Quartier Mazarin, Aix-en-Provence
aix-en-œuvres.com
aix-en-arts.com

photographie : Flâneries d’Art 2017 © MC