D’indicibles violences : 8 danseurs à la recherche du geste primitif

D’indicibles violences

• 31 janvier 2014 •
D’indicibles violences : 8 danseurs à la recherche du geste primitif - Zibeline

«Envisagée comme un voyage à l’intérieur d’un volcan de chair extrême», la pièce D’indicibles violences met en scène huit danseurs explorant les limites de leurs corps pour y retrouver «le geste primitif». À travers des performances physiques aussi sensuelles qu’éprouvantes, le chorégraphe Claude Brumachon fait resurgir des émotions fortes parfois enfouies, celles d’«une animalité première». Sur une musique de Christophe Zurfluh, il exprime à travers le langage du corps les conditions essentielles de l’homme : «des êtres en vie, à l’instant-là, présents, aimants, désirants et désirés».

REDACTION ZIBELINE
Janvier 2014

le 31 janv

Théâtre de La Licorne, Cannes

Photo : D’Indicibles-violences-©-Laurent-Philippe.jpg

Théâtre de la Licorne
25 avenue Francis Tonner
06150 Cannes La Bocca
04 97 06 44 90
www.cannes.com