Retrouvailles au Théâtre Vitez d'Aix-en-Provence

Décoloniser les imaginaires

Le théâtre Antoine Vitez ne « tourne pas la page », comme le souligne Louis Dieuzayde, son directeur, et rêve d’« une énergie saxifrage ». Animée du « désir simple et vital » des retrouvailles et de la mise « en partage des expériences sensibles et pensantes que la scène peut susciter », l’équipe de ce théâtre atypique, qui a la particularité de se situer au sein de l’université Aix-Marseille, a concocté un programme où les gestes théâtraux prennent une dimension de symbole, résistance de la dramaturgie, des esthétiques, de la langue du [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous