Le Grand Atelier du Midi conçu par Bruno Ély et Marie-Paule Vial

De Cézanne à Matisse : notre identité culturelle ?

• 13 juin 2013⇒13 octobre 2013 •
Vérifier les jours off sur la période
Le Grand Atelier du Midi conçu par Bruno Ély et Marie-Paule Vial - Zibeline

Le premier temps de la capitale culturelle a su rassembler les foules, proposer des formes contemporaines, et de singulières surprises. Même si la satiété esthétique ou intellectuelle ne fut pas toujours au rendez-vous. En sera-t-il de même pour le second épisode, qui s’annonce encore plus fort ?

Assurément, cela va être une grande exposition : tout le monde l’attend, ces peintres-là sont les préférés des Français et des touristes qui viennent en France. Le Palais Longchamp et le Musée Granet, chacun dans son genre, sont des lieux magnifiques, rénovés, tout à fait prêts à accueillir une grande exposition internationale, tant au niveau de la sécurité des œuvres que de la circulation des publics. Cela fait longtemps que l’on attend un vrai musée des beaux arts à Marseille, et une fois encore la capitale culturelle a permis l’équipement d’un lieu indispensable. Bref tout est réuni pour que Le Grand Atelier du Midi soit le climax, en termes de fréquentation, d’une année culturelle qui réunit les foules.

On peut cependant s’interroger sur l’insistance de Jean-Claude Gaudin, lors de la conférence de presse organisée à Paris, à présenter cette exposition comme «le véritable début de la Capitale.» La Mairie de Marseille soutient pourtant ses artistes et la création. Pourquoi présenter ainsi cette exposition qui, si elle ravit le secteur du tourisme, et va permettre à chacun d’approcher un patrimoine inégalé pour au plus 19 € (billet couplé plein tarif), ne crée aucune richesse culturelle, et dépense un budget colossal (non communiqué) en assurances, frais de transports, et locations d’œuvres ? Au plus jette-t-elle des ponts inédits entre des œuvres et des courants, comme le font l’expo Rodin à Arles ou Picasso à Aubagne : pour magnifiques qu’elles soient, ces expositions ne peuvent s’annoncer comme les événements primordiaux d’une Capitale qui veut avant tout fabriquer de la culture. Où est aujourd’hui l’atelier du midi qui permettra de léguer un patrimoine à nos enfants ?

Un événement exceptionnel

Mais la curiosité du public pour cette période artistique semble infinie, comme un éternel retour à ce qui figure en déformant, permettant à la fois de reconnaitre le sujet et d’admirer la distorsion. Dans ce domaine patrimonial l’exposition est indéniablement exceptionnelle, tant au niveau du volume (près de 200 œuvres rassemblées, dont nombre de grands formats et pléthore d’œuvres majeures, mais 1 seule femme sur 49 artistes) que du point de vue adopté. Il s’agit en effet de voir ces œuvres tout à côté des paysages qui les ont vues naître, dans leur lumière de l’été.

Bruno Ély et Marie-Paule Vial, respectivement commissaires des expositions à Granet et à Longchamp, ont conçu des parcours éclairants, choisis, truffés de mises en perspectives inédites. À Marseille l’histoire de la couleur, les fauves, depuis les tourments de Van Gogh, l’éclat de Bonnard, jusqu’aux années 50 avec Monet, Renoir, Dufy, Signac, Soutine, Vallotton, Dali. À Aix l’histoire des formes depuis Cézanne bien sûr, jusqu’à l’abstraction ou aux papiers découpés en passant par le cubisme, Picasso, Derain, Gauguin, Man Ray, Modigliani, Matisse, Braque… L’itinéraire de ces peintres se croise autour des mêmes motifs dans les paysages provençaux, mais aussi à Collioure, en Espagne, en Italie, sur les rives de cette Méditerranée latine où tous sont venus séjourner, s’arrêter et vivre. Et qui éclate indéniablement dans leurs œuvres, paysages marins, Sainte Victoire, Estaque, voies ferroviaires et jardins éclairés de la même lumière, faisant jaillir la couleur et la forme indomptées…

AGNÈS FRESCHEL
Mai 2013

Illustration : Paul Cézanne – L’Estaque vue du golfe de Marseille, 1878-1879. Huile sur toile, 58 x 72 cm, Paris, Musee d’Orsay © RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) – Thierry Le Mage

Le Grand Atelier du midi

du 13 juin au 13 oct

Musée Granet, Aix

Musée des Beaux Arts, Marseille

www.mp2013.fr/le-grand-atelier-du-midi-2