Le festival Question de danse revient à Marseille avec seize spectacles ambitieux

Danser toujours

• 28 septembre 2019⇒17 octobre 2019 •
Le festival Question de danse revient à Marseille avec seize spectacles ambitieux - Zibeline

Le coup d’envoi du festival Question de danse, porté par l’équipe du chorégraphe Michel Kelemenis, sera donné cette année au Théâtre Toursky, le 28 septembre. On se souvient des six hommes habillés de pas moins d’un kilomètre de tulle dans le spectacle Tutu, signé Philippe Lafeuille en 2016. L’artiste vient cette fois à Marseille rendre un hommage vibrant à la plus vive gitane de l’opéra-comique, Carmen. Huit interprètes, tous masculins, se frotteront au mythe féminin selon Georges Bizet, dans Car/Men.

Un tiers de créations

S’ensuivront quinze spectacles, parmi lesquels cinq autres créations. Dès le lendemain, à Klap Maison pour la Danse, celle de Split Screen, courte pièce d’un chorégraphe canadien installé à Marseille, Liam Warren. Sur une scène segmentée par la lumière, il présentera un duo évoluant dans le hors-champ l’un de l’autre… Une métaphore du couple ? Le 10 octobre, ce sera au tour du directeur du Centre chorégraphique national de Tours, Thomas Lebrun, de dévoiler son travail de quatre semaines avec les élèves de la formation professionnelle Coline, douze danseurs-interprètes de la session 2018-2020. Le même soir, Simone Mousset livrera une œuvre hybride, entre la farce, le débat, la comédie musicale et le mini-ballet, The passion of Andrea 2. L’artiste luxembourgeoise s’intéresse « à l’appropriation et la déconstruction des formes de narration et de culture populaires », jusqu’à mettre en abyme la notion même de spectacle chorégraphique.

Les deux dernières créations seront à découvrir le 15 octobre. Matthieu Hocquemiller, venu en voisin de Montpellier où il travaille avec sa compagnie À contre poil du sens, amène son Dialogue avec Shams, mystique perse itinérant du XIIIe siècle, adepte du soufisme et compagnon du poète Rûmî. Le chorégraphe dublinois Philip Connaughton évoquera quant à lui son angoisse de l’oubli, attisée par la démence sénile de sa mère, dans Mamafesta Memorialising.

Projets en cours

Question de danse, festival de création, programme également bon nombre de travaux encore non aboutis. Le 5 octobre, par exemple, on pourra découvrir la réflexion en cours de Clémentine Maubon et Bastien Lefèvre sur… l’Abdomen, ou plutôt ce qu’il recouvre, « ce qu’on y enfouit et cache, ce qui en naît et nous meut » : les tripes comme site émotionnel majeur ! Dans la foulée, deux courts solos de la danseuse Julie Salgues questionneront son rapport créatif avec deux chorégraphes, Dominique Brun (De si loin) et Nathalie Collantes (J’arrive). Un autre projet en cours, Alshe/Me, interroge l’influence de l’autre sur soi. Il sera présenté par Linda Hayford, du Centre chorégraphique de Bretagne, le 7 octobre, sur scène avec son frère Mike.

Tirant moins vers l’intériorité des échanges intimes, et plus vers la puissance de l’action collective, ¡ No pasaran ! de Tom Grand Mourcel et Vera Gorbatcheva (Dikie Istorii Company, Lyon) devrait valoir le détour. Leur spectacle, qui sera créé en janvier prochain, entend faire éprouver au spectateur « ce qui se passe corporellement lorsque nous nous soulevons pour une cause qui nous est chère ». Un processus probablement moins dangereux que d’aller assister à une manifestation avec un gilet jaune, mais qui pourra peut-être en provoquer l’envie ? Un même élan d’émancipation emportera, le 12 octobre, la pièce de la Cie HKC (Chelles), entre danse et théâtre. Urgence, nourrie de hip-hop, prône la désobéissance.

La conclusion de la manifestation reviendra à Michel Kelemenis. Son Coup de grâce sera asséné au Zef, scène nationale de Marseille (plateau du Merlan), les 16 et 17 octobre. Il y évoque le traumatisme des attentats de novembre 2015 à Paris.

GAËLLE CLOAREC
Septembre 2019

Question de danse
28 septembre au 17 octobre

NB : À voir, sur les murs de Klap Maison pour la Danse, du 28 septembre au 6 décembre, une exposition des photographies d’Agnès Mellon, collaboratrice de longue date de Zibeline, réalisées lors des dernières étapes de création de Coup de grâce.

Photo : Coup de grâce ©Agnès Mellon

Klap
Maison pour la Danse
5 rue du Petit Versailles
13003 Marseille
04 96 11 11 20
http://www.kelemenis.fr/