Cyrano de Bergerac à Châteauvallon, dans une mise en scène brillante et inventive

Cyrano de PitoisetVu par Zibeline

Cyrano de Bergerac à Châteauvallon, dans une mise en scène brillante et inventive - Zibeline

Bien sûr, il y a la brillante tirade des nez et cet amour impossible de Cyrano pour Roxane. Mais cette ode à la gloire de l’autarcie, de l’indépendance et de l’altruisme est plus riche encore… Elle a pris au dépourvu Dominique Pitoiset, l’enjoignant à se lancer dans une adaptation «révolutionnaire». Sa mise en scène, brillante, inventive, a pour décor un asile d’aliénés sur lequel Cyrano règne en maitre absolu : autour de lui, boiteux, borgnes, ivrognes et fiers Gascons intriguent entre deux tubes de Freddie Mercury et Bashung échappés d’un jukebox, ou festoient d’un triste plateau repas. Lumineuse, la douce Roxane revêt une camisole ou une robe de princesse, sous les traits admirables de Maud Wyler. Toute la troupe est emportée par la langue d’Edmond Rostand aussi truculente que féroce ; ah, le plaisir d’écouter une fois encore «le plus exquis des êtres sublunaires», le monologue «non, merci !» et autre «j’aime que l’on me haïsse» ! C’est un feu d’artifice offert par des comédiens généreux qui font corps avec Philippe Torreton qui gomme avec brio son statut de «vedette» pour ne laisser voir que Cyrano. Tout Cyrano dans ce crâne chauve blessé à la tempe, cette épaisse moustache, ce Marcel un peu sale, et son jogging peu reluisant : l’amoureux éperdu, le cabot, le menteur, le bagarreur, l’ami fidèle, le fourbe, l’effronté. On croit dur comme fer à ses aventures et à la puissance de son amour, même quand Skype s’invite sur ordinateur et écran géant, brouillant le visage de Roxane filmée au plus près des larmes.

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Mars 2013

Cyrano de Bergerac a été donné les 6, 7, 8 et 9 mars à Châteauvallon, Ollioules

Châteauvallon – Scène nationale
795, chemin de Châteauvallon
BP 118
83192 Ollioules cedex
04 94 22 02 02
www.chateauvallon.com