Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

La Criée Tout Court : les meilleurs courts-métrages du festival de Clermont-Ferrand à la Criée

Court, mais intense

• 21 mars 2019⇒26 mars 2019 •
La Criée Tout Court : les meilleurs courts-métrages du festival de Clermont-Ferrand à la Criée  - Zibeline

La Criée Tout Court propose une sélection des meilleurs courts-métrages du festival de Clermont-Ferrand.

Après Cannes, le festival de Clermont-Ferrand est le plus important de France : premier festival mondial dédié aux courts-métrages, il a permis de révéler des noms aussi prestigieux que Cédric Klapisch, Dennis Villeneuve ou Jean-Pierre Jeunet. Pour la quatrième année consécutive, le Théâtre de la Criée programme une sélection d’œuvres issues de l’édition 2018 du festival clermontois : ses représentants Marine Bordes et Sébastien Duclocher présenteront les séances et répondront aux questions du public. Un pass illimité de 10 € donnera l’accès à l’ensemble des projections.

Le festival s’ouvrira le 21 mars à 9h30 avec une séance de six courts-métrages dédiée au public de 3 à 6 ans (reprise à 9h30 les 22 et 25 mars). D’autres séances pour le public des 7-10 ans sont prévues le 22 et le 26 mars. Des œuvres issues du Festival International du Film d’Aubagne et plus adaptées à un public adolescent seront également proposées : une première programmation pour les 13-18 ans le 21 mars à 14h15, et l’autre pour les 11-14 ans le 25 mars à 14h15.

La programmation tous publics adultes s’ouvrira le 21 mars à 19h avec la projection de cinq films, d’une durée variant de 6 à 30 minutes, avec en particulier Pourquoi j’ai écrit la Bible d’Alexandre Steiger. Une autre séance à 21h verra la projection de sept œuvres dont le prix spécial du jury, le drame surréaliste suédois Skuggdjur (Les Animaux de l’Ombre) de Jerry Carlsson, et le Grand Prix Kötü Kiz (Vilaine Fille) de Ayce Kartal, film d’animation bouleversant qui évoque le sujet des viols d’enfants en Turquie.

Il en sera de même le 22 mars avec deux séances : celle de 19h inclura Drzenia (Tremblements) de Dawid Bodzak, fable symbolique polonaise lauréate du Grand Prix International du festival auvergnat. Celle de 21h mettra entre autres en avant la comédie musicale d’animation Min börda de Niki Lindroth von Bahr.

L’après-midi du samedi 23 mars verra trois séances se succéder. À découvrir lors de la première prévue à 16h, le documentaire expérimental Retour de Pang-Chuan Huang, et Les Indes Galantes de Clément Cogitore, qui superpose des chorégraphies hip-hop au ballet baroque de Rameau, en collaboration avec l’Opéra de Paris : le film sera également diffusé lors de la matinée tous publics de 11h. Une deuxième séance à 18h15 réunira des œuvres sur le thème de la difficulté de communiquer, avec notamment Ato San Nen de Pedro Collantes. La dernière séance à 21h sera, quant à elle, entièrement consacrée aux courts-métrages canadiens. Enfin, se tiendra le 24 mars à 17h un ciné-concert familial au cours duquel deux musiciens de la Cie arlésienne du Philarmonique de la Roquette accompagneront un programme éclectique incluant notamment The Immigrant de Charlie Chaplin. Un bel événement dont l’entrée sera libre.

PAUL CANESSA
Mars 2019

La Criée Tout Court
21 au 26 mars
Théâtre de la Criée, Marseille

Photo : (Tout court) Vilaine fille, de Ayce Kartal © Les Valseurs


La Criée
30 Quai Rive Neuve
13007 Marseille
04 91 54 70 54
http://www.theatre-lacriee.com/