La programmation du cinéma marseillais La Baleine en ligne

Continuons à fréquenter la Baleine !

• 1 avril 2020⇒7 avril 2020 •
La programmation du cinéma marseillais La Baleine en ligne - Zibeline

La Baleine poursuit ses diffusions généreuses, approfondit la connaissance du cinéaste René Allio dont elle a présenté La vieille dame indigne, par son film de 1972, Les Camisards, qui évoque la résistance des Protestants dans les Cévennes à la suite de la révocation de l’Édit de Nantes : en juillet 1702, leur révolte se heurte aux troupes du Roi…

Le documentaire de Richard Copans, Monsieur Deligny, Vagabond efficace, est repris (une rencontre avec le réalisateur est prévue le 5 avril à 18h, lors d’un rendez-vous sur Zoom : meeting ID : 312 003 176), ainsi que Des Hommes de Jean-Robert Viallet et Alice Odiot qui nous plonge vingt-cinq jours en immersion dans la prison des Baumettes.

On est invités à découvrir Talking about trees de Suhaib Gasmelbari, œuvre qui a reçu le prix du Meilleur Documentaire et le Prix du Public à la Berlinale 2019. Le cinéma s’élève contre la censure au Soudan, grâce à quatre cinéastes idéalistes et amis.

Une « échappée belle » nous convie à trois autres films, À peine j’ouvre les yeux de Leyla Bouzid, prix du public et Europa Cinémas à la Mostra de Venise 2015 qui nous livre une évocation de Tunis et de la condition des femmes à l’été 2010 quelques mois avant la Révolution. Autre portrait de femme avec le film de Leonor Séraille, Jeune femme, Caméra d’or au festival de Cannes 2017.

Enfin, Takara, la nuit où j’ai nagé de Damiel Manivel et Kohei Igarashi, Sélection Orizzonti, Mostra de Venise 2017, nous entraîne à la suite d’un petit garçon de six ans qui part dans la neige donner son dessin à son père…

MARYVONNE COLOMBANI
Mars 2020

https://www.labaleinemarseille.com/la-baleine-de-chez-soi/

Photographie : Takara, la nuit où j’ai nagé © Shellac Distribution

Cinéma La Baleine
59 Cours Julien
13006 Marseille
04 13 25 17 17
labaleinemarseille.com