Treizième édition de Tendance Clown, à Marseille du 11 au 27 mai

Clowns toujours

• 11 mai 2018⇒27 mai 2018 •
Treizième édition de Tendance Clown, à Marseille du 11 au 27 mai - Zibeline

Pour la 13e fois, le festival Tendance clown, porté par le Daki Ling, aura lieu à Marseille. Le nom de cet ancien monastère médiéval devenu tour à tour jeu de paume, école de musique ou salle des ventes signifie « Jardin des Muses » en sanskrit. Espérons qu’elles présideront encore longtemps aux destinées de l’association City Zen Café, qui gère le lieu et la manifestation, malgré un remaniement dans l’équipe et des difficultés budgétaires.

L’édition 2018 annonce en effet, en raison de l’évolution des contraintes de sécurité dans l’espace public (et de leur coût), « moins de parcs, moins d’extérieur, moins de gratuit mais toujours la crème de l’expression du clown d’aujourd’hui ». Les tarifs iront de 6€ à 15€ la place, et le festival, qui investissait volontiers les pelouses du Palais Longchamp ou les places du quartier Noailles, se déplacera vers d’autres lieux. L’Hôpital de la Timone, par exemple, dès l’ouverture le 11 mai : Le Rire Médecin, association qui forme et emploie des clowns hospitaliers dans les services pédiatriques, y fêtera sous la forme d’un cabaret ses 15 ans de présence. Taillé sur mesure pour les petits patients, leurs proches et le personnel soignant, il est gratuit et ouvert au public.

Le Théâtre Nono sera aussi de la partie, en ouvrant ses portes à la faramineuse Compagnie n°8. Lors d’une Garden party mémorable, le 19 mai, neuf comédiens emmenés par Alexandre Pavlata brocarderont l’aristocratie avec le regard de « sociologues du superflu ». Le 23 mai, on se rendra au Centre pénitentiaire des Baumettes, pour un « spectacle d’erreur qui fait peur (…) avec des illusions et beaucoup de promesses » assuré par Frédéric Blin, que l’on connaît pour son travail avec les Chiche Capon et les Clowns sans frontières.

Parmi les autres propositions, on retiendra particulièrement le solo de Marie-Magdeleine, qui raconte une Histoire de fous avec son G.R.A.I.N., « Groupe de Réhabilitation après un Internement ou N’importe quoi ». Rien de tel que la vision décalée de cette actrice venue du théâtre de rue pour remettre en question le jugement porté sur les troubles mentaux (le 24 mai, au Daki Ling). Elle sera aussi sur scène le lendemain soir, avec Clara Gasnot et Camille Durand-Tovar, pour recracher leurs histoires d’amour mal digérées.

Sans oublier les spectacles programmés à La Friche ! La structure de la Belle de Mai accueillera le 26 mai les circassiens de La Mondiale Générale, les acrobates et la structure métallique « art nouveau » de la Cie Les p’tits bras, un prophète teinté d’hémoglobine (Cie Du grenier au jardin), et enfin le Détachement international du Muerto Coco, tout juste sorti de résidence à la Cité des arts de la rue.

Pour conclure ce festival, Tendance Clown intègre la programmation des Dimanches de la Canebière, le 27 mai, avec la Cie Kartoffeln en mode « on va à la plage » sur le parvis du Lycée Thiers, avant un retour au bercail en compagnie de Marc Prépus et Viktor French, musiciens… mais pas que.

GAËLLE CLOAREC
Avril 2018

Tendance Clown #13
11 au 27 mai
Divers lieux, Marseille

Photo : Garden party – Cie N°8 © Béa Gillot


Daki Ling
45 A rue d’Aubagne
13001 Marseille
04.91.33.45.14
http://www.dakiling.com/