Cimes traversières

 - Zibeline

Dans les Hautes-Alpes, sur le territoire de la Vallée du Champsaur et du massif des Écrins, le festival de Chaillol donne à entendre toutes les musiques, du classique au jazz, en passant par le tango et les musiques du monde…

Du jazz lyrique en ouverture, pour un Round about Bill, des standards de Bill Evans arrangés par Manuel Rocheman, qui est aussi au piano, et le baryton Laurent Naouri. Du romantique qui traverse les siècles avec une carte blanche à Ivan Solano, compositeur et clarinettiste espagnol qui propose un récital composé autour de la Sonate de Johannes Brahms et des pièces pour clarinette et piano de François Meïmoun (compositeur en résidence à Chaillol en 2012, que l’on retrouve au fil des jours dans la programmation) ; et en clôture avec le Quatuor Ardeo, Ingrid Schoenlaub au violoncelle et Manuel Hoffer à l’alto dans un répertoire qui mêle Brahms, Meïmoun et Mahler.

Autre voyage par-dessus les siècles avec le saxophoniste Joël Versavaud qui propose de subtiles correspondances entre les répertoires contemporain de François Narboni, Georges Bœuf et Philippe Hersant et baroque de Bach, tandis que le quatuor Ardeo joue Mozart, Dutilleux et Meïmoun. Avec Signes & Songs, l’Ensemble C Barré va chercher les échos de l’ouest américain, du folk, du blues et du cante jondo en jouant Maurice Ohana, Georges Crumb et François Meïmoun. Mais on entendra aussi de la musique traditionnelle avec le projet des Boutières Argentines sur des compositions originales d’Alfonso Pacin, de la musique orientale avec Ahmad Al Khatib et Youssef Hbeisch, du tango argentin avec Como un tren, quinteto el despues, du bandoneon avec Victor Villena

DOMINIQUE MARÇON

Juin 2012

 

Festival de Chaillol

Du 19 juillet au 12 août

04 92 50 13 90

www.festivaldechaillol.com