Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

La Biennale des imaginaires numériques à Aix et Marseille, du 9 novembre au 15 décembre

Chroniques : l’art technologique

• 9 novembre 2018⇒15 novembre 2018 •
La Biennale des imaginaires numériques à Aix et Marseille, du 9 novembre au 15 décembre - Zibeline

Nouveauté dans le paysage artistique régional, les Chroniques des imaginaires numériques se posent comme un rendez-vous incontournable de l’automne. Présentée à Aix-en-Provence et à Marseille, cette première biennale établit un lien entre création contemporaine et nouvelles technologies. Le champ est vaste, et les propositions foisonnantes : des concerts, des masterclass, des rencontres, des installations, des spectacles, et de nombreuses expositions, irrigant les différents lieux partenaires d’un courant de poésie électrique. Le parcours invite à appréhender notre monde avec les outils technologiques d’aujourd’hui, investis par les artistes, qui inventent de nouvelles façons de percevoir notre environnement.

Événement pivot de la manifestation : l’exposition Supervisions, des tentatives d’envol au regard vertical, présentée à La Friche. Quatorze artistes (Victoire Thierrée, Clement Valla, Hugo Deverchère,…) redéfinissent le regard. C’est désormais à travers des yeux-machine que l’espace se dessine. Drones et satellites permettent une ultra vision qui change nos cartographies physiques et sensorielles, comme dans l’installation de David Spriggs, Vision (2009) : expérience immersive apparentée au Big-Bang originel, l’œuvre est une fascinante invitation à voyager dans une illusion d’optique géante.

Sur le parvis de la Cité du Livre à Aix, sera présentée la performance Shrink 01995 du plasticien belge Lawrence Malstaff. Les artistes évoluent lentement, très lentement, coincés entre deux pellicules de plastique d’où l’air est progressivement retiré. Ils s’apparentent à des fœtus, des créatures en apesanteur, parcelles de vie mystérieuses, silencieuses, portes ouvertes vers un ailleurs insoupçonné et peut-être proche (10 novembre). Les Expériences en suspension (Aix et Marseille) prolongent ce désir d’éprouver l’arrachement à la gravité terrestre : installation cinétique (Maxime Damecour), réalité virtuelle (Christophe Monchalin), monolithe interactif (Daniel Iregui), expérimentation sensorielle du vide (Guillaume Cousin).

Désormais associé à la Biennale, le 14e Festival des arts multimédia Gamerz présente Digital Défiance (Fondation Vasarely, Aix), exposition collective (Julien Clauss, Caroline Delieutraz, Harm van den Dorpel, Erikem, Géraud Soulhiol). Les artistes (re)prennent le contrôle des technologies en les mettant à l’épreuve. Ils produisent un renouvellement des esthétiques (détournement de Google Earth, recyclage de matériaux, stratégies d’occupation de la bande FM), questionnent notre degré de dépendance au super pouvoir des innovations techniques, et inventent comment le contourner avec des usages utopiques.

ANNA ZISMAN
Novembre 2018

Photo :  Muted © Christophe Monchalin

Chroniques – Biennale des imaginaires numériques
9 novembre au 15 décembre
Divers lieux, Aix-en-Provence et Marseille
chronique-s.org