23e édition du Charlie Jazz Festival, du 1er au 4 juillet à Vitrolles

Chez Charlie

• 1 juillet 2021⇒4 juillet 2021 •
23e édition du Charlie Jazz Festival, du 1er au 4 juillet à Vitrolles - Zibeline

Le jazz s’acclimate très bien, à la nuit tombante, au plein air et aux cadres naturels charmants. Le premier week-end du mois de juillet, il sera à son aise au sein du beau parc du Domaine de Fontblanche à Vitrolles, pour le Charlie Jazz Festival, dont c’est la 23e édition. Festival qui doit jongler, comme beaucoup d’autres, avec les contraintes imposées par la gestion sanitaire et politique du (très) fatiguant Covid. Plusieurs modifications sont donc à l’ordre du jour par rapport au monde du Charlie Jazz d’avant : une seule scène au lieu des trois habituelles, et deux concerts par soirée, et non plus cinq. Mais pour compenser, quatre soirées au lieu de trois, et l’installation d’un gradin, en plus des chaises, pour être en capacité, au cas où la jauge serait finalement à 65%, d’accueillir le même nombre de personnes que d’habitude. Le public devra réserver impérativement (aucune vente sur place), être masqué, et ne pas se lever de sa chaise.

En ce qui concerne les artistes, tous sont confirmés, de façon ferme : leur date au Charlie Jazz se fait dans le cadre de leur tournée européenne respective, et, cerise sur le Covid, ils possèdent tous une résidence en Europe : si le virus et ses variants repassent à l’offensive, pas de soucis de frontières à franchir pour rentrer à la maison, ils jouent à domicile. Parmi ces artistes, trois têtes d’affiche, qui auraient dû être là l’année dernière, seront présents : Brad Meldhau, Roberto Fonseca, et Tigran Hamasyan. Et une quatrième, qui ouvrira le festival le 1er juillet : Erik Truffaz. Le fameux trompettiste electro-jazz jouera avec son quartet les titres de son dernier album Lune rouge. Il sera précédé sur scène par le groupe You, un trio batterie, voix, guitare, dont les compositions, basées sur un recueil de poésie de l’irlandais Vincent Divilly, sont des folksongs nourries au jazz, au post-rock et au grunge. Le lendemain, Brad Meldhau, « le pianiste de jazz le plus influent de ces vingt dernières années » selon le New York Times, sera en solo pour un récital, forcément exceptionnel. Il sera suivi du concert de Jî Drû, flutiste, sideman, producteur et arrangeur français, qui proposera, entouré de ses trois comparses, les titres du premier projet enregistré sous son nom : Western. Le 3 juillet, c’est Roberto Fonseca, pianiste du Buena Vista Social Club et de Compay Segundo, qui prendra les commandes de la scène, en trio, avec Yesun, voyage dans l’histoire musicale de Cuba et de la Havane. La soirée se prolongera en compagnie du jazz soul, chaud et groovy du saxophoniste Laurent Bardainne et de son quartet Tigre d’Eau Douce. Enfin, le 4 juillet, la soirée de clôture s’ouvrira avec A certain trip, nouvel opus du saxophoniste Guillaume Perret et de son quartet, et se terminera avec Tigran Hamasyan, accueilli pour la première fois à Vitrolles, en trio. Le pianiste arménien jouera les morceaux de The Call within, son dernier album, du jazz imprégné de rock, de métal et de folklore arménien, qu’il décrit comme une exploration de son monde intérieur, et qui a clôturé en 2020 un cycle de création de quinze années.

MARC VOIRY
Juin 2021

Charlie Jazz Festival
1er au 4 juillet
Domaine de Fontblanche, Vitrolles
0442796360 charliefree.com

Photo : Laurent Bardainne et Tigre D’Eau Douce © Agnes Dherbeys

Association Charlie Free – Le Moulin à Jazz
Domaine de Fontblanche
13127 Vitrolles
04 42 79 63 60
http://www.charliefree.com/