Entretien avec René Martin, fondateur et directeur artistique du festival de la Roque-d’Anthéron

« Cette édition sera une édition fraternelle : un festival de retrouvailles »

• 1 août 2020⇒21 août 2020 •

Zibeline : Quand avez-vous pris la décision de maintenir le festival, dans cette nouvelle forme COVID-compatible ? René Martin : Nous avons été confinés le 17 mars, soit dix jours avant la conférence de presse prévue… La nouvelle est tombée comme un couperet. Très vite, j’ai pressenti que toutes les salles fermeraient, et j’ai commencé à en parler avec l’équipe. Je persistais à croire qu’il y aurait une porte de secours pour nous : nous sommes un festival de plein air, qui se déroule dans un parc de dix hectares… Nos [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous